Femina Logo

On n'est encore que début mai, mais à la rédaction, ça sent déjà l'été. Nous préparons bien sûr nos sujets pour juin, juillet et même août, surtout au rayon cosmétiques où les nouveautés de septembre ne vont carrément pas tarder à arriver. Hé oui! En attendant, je me suis régalée avec les innovantes textures des soins solaires. Et j'en ai reçu plus de 70, voyez plutôt sur la photo dans la galerie ci-dessus, une photo que j'aimerais pouvoir envoyer aux attachées de presse qui m'appellent pour savoir si j'ai testé le produit qu'elles m'ont envoyé... comment dire... NON la plupart du temps!

Côté maquillage, c'est la collection Bronze Goddess d'Estée Lauder qui m'a tapé dans l'oeil, avec sa palette incroyable qui couvre tous les tons et surtout l'eau de toilette que je porte depuis plusieurs étés, une tuerie qui sent tellement bon la plage! Ma préférée d'entre toutes les eaux solaires!

Question parfum également c'est la déferlante, avec des senteurs fraîches et pétillantes à tomber, comme les deux Jean Paul Gaultier Le Mâle et Classic dans leur boîte trop trop belles! Gros faible aussi pour la collection Frisson de Verveine de L'Occitane, dont le gel douche est le compagnon idéal des escapades dans les pays au climat plus chaud que le nôtre!

Un produit enfin que j'avais déjà beaucoup vu sur Instagram, le fameux Dissolvant miraculeux Mains & Pieds de Bourjois, qui reprend comme beaucoup de marques le célèbre Bain Dissolvant Express de Sephora, dans lequel on trempe son doigt manucuré, on tourne et en une seconde, le vernis s'en est allé... Bourjois a eu l'idée de le développer pour les pieds, sans qu'on doive y plonger ses orteils, non, il y a une petite éponge dans le bouchon qui permet d'ôter le vernis en quelques secondes et sans se ruiner le vernis des mains.

J'avais entendu de nombreuses critiques, notamment qu'il n'était pas très efficace... Au contraire j'ai trouvé qu'il remplissait son job. La version de Sephora est connue pour être plutôt agressive pour le contour de l'ongle. Celle-ci ne contient pas d'acétone et on y a ajouté de l'huile d'amande douce qui laisse un film un peu gras mais réconfortant, ce qui explique peut-être l'impression d'efficacité moindre.

On m'avait dit aussi qu'il fallait beaucoup imbiber l'éponge pour qu'elle réussisse vraiment à enlever le vernis des orteils, jusqu'à la faire dégouliner de façon peu pratique. Peut-être parce que j'ai été avertie, j'ai tamponné vraiment délicatement mon vernis tout en frottant tout doucement et j'en suis venue à bout en 30 secondes comme promis!

L'odeur enfin été critiquée, un mélange de fruits rouges et de vanille pour couvrir l'odeur du dissolvant. Là aussi peut-être le fait de le savoir avant m'a évité l'effet de surprise, je n'ai pas trouvé ça désagréable!

A chacune de tester et de voir si elle préfère cette méthode aux traditionnels disques de coton imbibés! Vivement qu'on puisse montrer nos pieds!

DR
1 / 3© DR
DR
2 / 3© DR
DR
3 / 3© DR

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.