Femina Logo

A première vue, l’ombré peut faire négligé. Avoir les racines des cheveux plus foncées que les longueurs peut être un signe de paresse (pas le temps) ou de crise (pas de sous).Dans les années 90, l’ombré s’appelait grunge et ses adeptes, Courntey Love ou Kate Moss (période Johnny Depp). En 2013, l’ombré est incontournable. La vague est venue de Hollywood, où les actrices accordent des vacances à leurs cheveux entre deux tournages, et portent avec désinvolture leurs racines non colorées. Elles apparaissent ainsi dans les pages des magazines sans avoir rien perdu de leur superbe. Et les jeunes femmes du monde entier les imitent immédiatement...

Glamoureux sur Drew Barrymore, Cameron Diaz ou Vanessa Paradis, l’ombré s’adapte à toutes les teintes, à toutes les longueurs, à tous les âges. Il suffit de moduler. Votre coiffeur coloriste sera votre meilleur conseiller, mais des kits de coloration maison existent aussi dans le commerce.

Pour un look affirmé, on peut oser la démarcation franche à mi-hauteur, comme l’animatrice de Canal Plus Daphné Bürki. Sur cheveux bruns, on se contente de reflets caramel sur les longueurs. Sur cheveux courts, quelques touches ici et là sur les pointes. Pour varier l’intensité de la décoloration, on joue sur le temps de pose. De 15 à 30 ans, on peut tout se permettre. De 30 à 45 ans, on trouve son style, on évite l’outrancier. A partir de 50 ans, il faut tout faire pour adoucir les traits et rester subtil.

Christophe Durand, qui a réalisé pour Femina les coiffures de ces pages, est catégorique: «Le tie and dye rajeunit, alors qu’une couleur uniforme vieillit. C’est mon premier principe de travail, peu importe qu’on l’appelle tie and dye, shade ou ombré. J’éclaircis toujours les pointes ou je fais deux couleurs différentes entre pointes et racines, de manière à redonner légèreté et lumière. A vouloir trop couvrir les cheveux blancs, une couleur finit par devenir opaque. C’est ce manque de transparence qui enlève la jeunesse.» A voir son travail sur nos deux mannequins, on ne peut qu’acquiescer.

Les avantages de l’ombré

1. Durable On peut espacer aisément les visites chez le coiffeur puisqu’il n’y a pas d’effet racines. Pas d’engrenage non plus, on peut le faire une fois et c’est tout!

2. Réversible Moins dramatique qu’un changement complet, cette couleur peut facilement être recouverte par une teinture de sa couleur naturelle.

3. Economique On change de tête à peu de frais. L’Oréal propose un kit pour réaliser son ombré à la maison. Et, petit secret, la boîte contient suffisamment de produit pour le partager à trois copines!

4. Ludique En compagnie de son coiffeur ou en solo chez soi, on joue facilement avec l’intensité et la position des touches décolorées.

5. Créatif Les tresses, chignons et boucles gagnent en relief avec ce jeu de couleurs. Sur une même coupe, il donne une autre dimension ou un effet décoiffé.

Le pas à pas chez soi

1. Préparez le produit selon le mode d’emploi en mélangeant la poudre et la crème dans le flacon de révélateur. Attention, on croit toujours être plus foncée que la réalité, dans le doute, choisissez la nuance la plus claire.

2. Le produit s’applique sur cheveux secs. Brossez et séparez la chevelure en deux et ramenez-la vers l’avant, sur les épaules.

3. Appliquez le produit directement sur la brosse spéciale. Déposez sur les longueurs depuis la hauteur que vous désirez. Plus c’est haut, plus c’est chaud!

4. Laissez poser de25 à 45 minutes selon l’intensité désirée. Mieux vaut pas assez que trop, dans le doute, rincez! C’est terminé!

5. N’oubliez pas de bien soigner vos pointes après ce traitement qui modifie la texture de la fibre capillaire. Remède de grand-mère toujours d’actualité: un bain d’huile par semaine est tout à fait recommandé.

Le kit Wild Ombrés Préférence de L’Oréal est disponible en deux nuances, au prix de 16 Sfr. 80.

Assistant photo: Raphaël Piguet
Coiffure: Christophe Durand
Assistant coiffure: Jonathan Lanfrit
Bal de créateur pour L’Oréal Paris
Maquillage: Francis Ases
Retouches: Studio Pomme Y

Elias Amari, www.eliasamari.com
1 / 1© DR

Podcasts

Dans vos écouteurs

E12: Prendre soin de son couple quand on a des enfants

Dans ce 12e épisode destiné aux parents et aux futurs parents, la thérapeute de couple Anne-Dominique Spertini nous donne des clés et des conseils, destinés à concilier le rôle de «maman» ou de «papa» avec le rôle de conjoint. Rassurante et sincère, elle évoque l'importance de la communication (verbale et physique), la sexualité, la culpabilité, la fatigue et le manque de temps libre. Pour se rappeler qu'on ne peut faire davantage que de son mieux (et que la perfection n'existe pas!).

Dans vos écouteurs

E11: Apaiser son quotidien grâce au yoga

De sa voix chaleureuse et motivante, Julien Pidoux, journaliste et prof de yoga, nous rappelle l'objectif essentiel de la «boîte à outils» que nous offre cette discipline: cultiver le calme intérieur, remplir nos réserves de zen et de gratitude, afin de les emporter partout où nous choisissons d'aller. Il nous offre les clés nécessaires à débuter du bon pied (littéralement), ou à recentrer notre pratique pour n'en tirer que des bienfaits. Un moment zen, qui va vous donner envie de faire quelques salutations au soleil.

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.