Femina Logo

C’est l’histoire de la femme du cordonnier qui était toujours la plus mal chaussée… Mon homme fait un rejet total de tout cosmétique. Pratique, quand on part en week-end, sa trousse de toilette se résume à une brosse à dents. Le dentifrice, il me le piquera, le savon, il en trouvera partout, chez l’habitant comme à l’hôtel. Il ne se rase qu’une fois par semaine, ne met pas d’hydratant, pas de parfum. Les concepts de métrosexuel et d’übersexuel le font hurler de rire. Les égéries masculines employées par les marques pour rendre leurs produits crédibles ne le touchent pas du tout. Pas plus Patrick Dempsey («qui ça?» le sexy Dr Shepard de la série Grey’s Anatomy) que Kelly Slater (le meilleur surfeur du monde!!!).

Ses arguments sont assez basiques. «Ça pue», «c’est gras», «des lapins ont souffert pour ça», «c’est pour les filles». Aucune de mes tentatives de le convertir n’a abouti. Ni la flatterie («rrrrh, tu seras tellement plus sexy avec Eau Sauvage»), ni le jeu («pschitt pschitt, pour te faire taire, je te vaporise du Davidoff»), ni l’ironie («très jolie cette peau qui desquame, la lèpre est à la mode cette année?»), ni les menaces («si tu ne t’hydrates pas, tu vas finir tout ridé»). Il se fiche de ses rides et du confort de la peau comme de son premier Lego Technic.

Mon homme ne semble pas être un cas isolé. Selon le site de L’Oréal, 39% des hommes seulement déclarent s’occuper d’eux, 74% utilisent un déo et 80% des produits pour homme sont achetés par leurs épouses. La cosmétique masculine a longtemps été confidentielle, dominée par Biotherm, présent depuis 1985. Dans les années 2000, beaucoup de marques se sont lancées sur un marché dont la croissance faisait rêver puisqu’elle partait quasi de zéro. Aujourd’hui, beaucoup d’hommes utilisent une crème de jour. Il y a un juste milieu entre celui qui ose l’anticernes et le vernis à ongles transparent, et celui qui ne met rien. L’hydratation devrait faire partie de l’hygiène quotidienne, comme une odeur corporelle irréprochable.

Si votre amoureux est aussi un rebelle de la beauté, inutile de vouloir le changer (et j’espère que le mien apprécie le fait que je n’ai jamais essayé). Vous pouvez quand même introduire un ou deux produits dans son quotidien, progressivement, selon la tactique des vendeurs: faire tester le produit, c’est déjà à moitié gagné. Une peau douce est quand même plus agréable, et pour lui, et pour vous.)

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina