Femina Logo

FEMINA: Comment devient-on maquilleur professionnel?
WILL MALHERBE: La chose la plus importante est d’être véritablement passionné par son travail, par la beauté en général, par les gens. Il faut également être toujours à l’affût des nouvelles techniques, se tenir au courant des innovations. Le jour où un maquilleur se dit «C’est bon, j’ai tout appris», il peut arrêter ce métier!

Vous exercez un métier artistique, mais votre art est éphémère. N’est-ce pas frustrant?
WM: C’est justement ce qui me plaît. Chaque maquillage est différent, il est impossible d’en reproduire deux qui soient parfaitement identiques. On travaille sur différentes personnes, différentes personnalités et l’on raconte toujours une autre histoire. Le maquillage devrait être une extension de la personne. Je suis sûre que si je peignais des toiles, je m’ennuierais très vite, car un peintre travaille toujours sur le même support.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail?
WM: Les voyages! J’ai la chance de pouvoir visiter différentes parties du monde, de rencontrer des personnes de tous les horizons. La diversité du monde m’inspire énormément, j’adore travailler avec des modèles qui n’ont pas la même couleur de peau, la même texture, la même forme du visage ou des yeux.

Y a-t-il également un aspect qui vous déplaît?
WM: Les voyages (rires)! Parfois, je suis fatigué de tout le temps que je passe dans les transports. Mais c’est le prix à payer pour exercer un métier aussi enrichissant.

Quelles sont les tendances qui se dessinent pour cet automne?
WM: Le retour du noir, définitivement. On le mélangera à différentes couleurs. J’adore l’idée de le mixer à un fuchsia estival pour créer une bouche «cerise noire». Le smokey eyes sera toujours très présent la saison prochaine. Les «beauty-addict» n’hésiteront pas à oser l’association yeux charbonneux + lèvres colorées.

Quelles couleurs ou façons de se maquiller seront ringardes la saison prochaine?
WM: La beauté fonctionne comme la mode, il y a toujours des tendances qui reviennent, aucun style n'est véritablement ringard. Néanmoins, ils ne sont jamais interprétés de la même manière, on les twiste différemment suivant l’air du temps. De plus, dans ce milieu, il y a toujours de nouvelles matières, de nouvelles techniques qui apparaissent.

Le nude est-il toujours une valeur sûre?
WM: En hiver, je déconseille l’équation yeux nus, joues nues, lèvres nues. Il faut quelques touches de couleurs pour rehausser le teint. Lors de la saison froide, on porte des manteaux et plusieurs couches, les jours durent moins longtemps,… C’est la période idéale pour faire parler sa créativité en se maquillant!

Que pensez-vous des femmes qui ne se maquillent pas?
WM: Elles passent à côté de quelque chose. Chaque femme, selon moi, devrait avoir quelques produits de maquillage qui la mettent en valeur. Le maquillage, finalement, c’est une extension des soins de beauté que l’on utilise chaque jour. Les BB et CC cream, par exemple, sont particulièrement conseillées pour les personnes qui n’ont pas l’habitude de se maquiller. Même les hommes en portent! Le make up permet de montrer au monde la plus belle version de soi-même. Je conseille aux femmes d’avoir 5 produits au maximum qu’elles peuvent emmener partout et qui les rendent plus «fraîches» en un clin d’œil sans avoir l’air grimé.

MRI
1 / 3© DR
MRI
2 / 3© DR
MRI
3 / 3© DR

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina