Femina Logo

Le 21 septembre 2011, le site spécialisé WebMD a publié les résultats d'une étude portant sur l'efficacité dans la réduction des ridules autour des yeux d'un gel anesthésique contenant de la toxine botulique de type A, celle-là même que l'on injecte sous le nom de Botox.

Ce produit, formulé par Revance Therapeutics en Californie, a subi deux essais cliniques dont les résultats, prometteurs, signalent peu d'effets secondaires. Il suffit d'étaler le gel sur le pourtour des yeux et de le laisser agir pendant 30 minutes. Il pénètre dans la peau et "relâche" les muscles sous-cutanés, pour un effet similaire à celui du Botox et des autres cosmétiques injectables, comme le Dysport ou le Xeomin.

Michael Kane, chercheur et chirurgien plastique new-yorkais, présentera ces résultats le 24 septembre 2011 à la réunion annuelle de l'American Society of Plastic Surgeons à Denver, dans le Colorado. WebMD précise qu'aucune comparaison réelle opposant ce nouveau gel aux substances injectables n'a été effectuée. Et une autre série d'essais sera nécessaire à son autorisation par la US Food and Drug Administration.

Si les aiguilles ne vous font pas peur, il existe un système qui vise à réduire à un geste quasi indolore l'injection de Botox. La société américaine BellaNovus a annoncé récemment une nouvelle gamme de seringues baptisées "Ouchless Needles". Petites et jetables, elles engourdissent le point d'injection à l'aide d'un micro-jet glacé. Les crèmes anesthésiques traditionnelles mettent parfois plus d'une demi-heure à agir.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina