Femina Logo

Peut-être vous est-il déjà arrivé de céder aux injonctions d’une vendeuse zélée qui vous a convaincu d’acheter toute une batterie de cosmétiques indispensables à votre beauté. Avec la multiplication des sérums et la nouvelle mode des BB creams, ces crèmes teintées qui camouflent les imperfections, notre salle de bains se remplit d’une quantité indécente de flacons. Mais est-ce bien nécessaire?

La technique du mille-feuille, ou layering en anglais, est bien connue des Japonaises qui utilisent 7 à 8 produits à la suite dans leur rituel de beauté matin et soir. Pour un démaquillage parfait, trois étapes sont préconisées: un premier nettoyage se pratique avec une formule qui contient un corps gras (crème ou huile), indispensable pour dissoudre maquillage et impuretés, directement avec les doigts. Ensuite on se lave avec de l’eau et un pain ou du gel moussant (sans savon) pour faire peau nette. On termine par une lotion pour adoucir et éliminer le calcaire de l’eau. Voilà pour la théorie. En pratique, les peaux sèches et sensibles n’apprécieront guère l’étape l’eau et savon, à chacun d’adapter sa routine à son confort et ses besoins, question de bon sens.

Les eaux micellaires ont été inventées pour éviter l’eau directement sur le visage. Même les adeptes du bio pratiquent le démaquillage en 2 étapes. Défenseur d’un retour à l’essentiel en beauté, le blogueur Julien Kaibeck propose une méthode simple dans son livre qui vient de sortir aux éditions Leduc («Adoptez la slow cosmétique»): on nettoie avec une huile végétale simple, jojoba ou noyau d’abricot, et on parfait avec une eau florale ou hydrolat à choix, rose, fleur d’oranger, camomille.…

Le layering se décline également pour l’hydratation. Diffusée couche par couche, elle est plus efficace, comme une terre très sèche qu’on arrose progressivement pour que l’eau soit absorbée peu à peu (sinon, elle reste en surface). Sur le visage, on commence donc par une lotion préparatrice, puis un sérum adapté, puis le soin de jour, ce qui permet à la peau d’être plus réceptive aux actifs successifs.

Des marques comme Clinique et son système Basic 3 temps ont bâti leur renommée sur ce principe. Depuis 44 ans, cette gestuelle née dans le cabinet d’un dermatologue new-yorkais n’a quasi pas changé. Trois produits s’utilisent successivement pour une belle peau, un nettoyant, un exfoliant doux puis un hydratant. Le succès est mondial, il se vend un flacon toutes les 3,6 secondes de la Dramatically Different Moisturizing Lotion (DDML). Trop hard pour les peaux sèches et sensibles? Karin Marshall, responsable de la formation pour la marque, s’en défend. «Il existe différentes formules adaptées aux types de peau. Il faut prendre le temps de bien se faire conseiller et de bien comprendre comment l’appliquer correctement. Tous nos produits sont soumis à des tests pour les allergies: douze fois sur 600 personnes, soit 7200 applications. S’il y a une seule réaction, le produit est renvoyé au labo pour être reformulé.»

Pour Joelle Bachmann Tolotta, qui vient d’ouvrir l’institut Sakura à Préverenges (VD), un nettoyage approfondi ne devrait pas se faire plus d’une fois par semaine selon son type de peau. «Je le répète souvent, le démaquillage est très important, mais le double nettoyage n’est pas forcément nécessaire si la personne se maquille peu. En institut, le soin visage se décline en 8 ou 9 étapes, ce qui est normal. Ensuite, pour la maison, je donne quelques conseils simples à mes clients pour soigner et hydrater leur peau en fonction de leurs besoins.» Pour éviter la surenchère de produits, observez donc comment votre peau réagit à face à certains traitements, déterminez ses besoins, si nécessaire avec une esthéticienne, et surtout faites-vous plaisir.

Dans le sens des aiguilles d’une montre

  1. Youthtopia Lift, crème raffermissante, Origins, 89 Sfr. les 50 ml.
  2. Mega-bright, sérum correcteur de teint, Dr. AndrewWeil for Origins, 95 Sfr. les 30 ml.
  3. Code Jeunesse Lumière, sérum extraordinaire, L’Oréal Paris, 29 Sfr. 90 les 30 ml.
  4. Xingu, high antioxydant prevention eye cream, Santaverde (Marionnaud), 49 Sfr. 90 les 10 ml.
  5. Crème radieuse, à l’huile essentielle et eau d’angélique bio, L’Occitane, 59 Sfr. 90 les 50 ml.
  6. Moisture Prep toning lotion, Benefit, 44 Sfr. les 175 ml.
  7. Prodigy concentré rajeunissant intense d’exception, Helena Rubinstein, 253 Sfr. les 50 ml.
  8. Hydra3 Regenetic, concentré activateur d’hydratation, Valmont, 255 Sfr. les 30 ml.
  9. Phytoblanc, Intensive lightening serum, Sisley, 336 Sfr. les 30 ml.
  10. Clearly Corrective Dark Spot Solution, Kiehl’s, 68 Sfr. les 30 ml.
  11. Lotion nettoyante peaux intolérantes, Avène, 19 Sfr. 90 les 200 ml.
  12. Vinosource, sérum SOS désaltérant, Caudalie, 42 Sfr. les 30 ml.

(Tous les prix sont indicatifs.)

Le blog de Julien Kaibeck www.lessentieldejulien.com/

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.