Femina Logo

Il semblerait que la crise atteigne avec un temps de retard le marché des cosmétiques. On dit qu'en période de récession, les femmes achètent encore plus de maquillage. C'est "l'effet rouge à lèvres", qui s'est vérifié pendant la deuxième guerre mondiale, âge d'or des lèvres carmin! Côté parfum en tout cas, c'est le désert en ce début d'année, à part quelques déclinaisons de fragrances installées comme L'Eau de Serge Lutens ou Le Parfum d'Ellie Saab, rien de bien croquant gourmand à se mettre sous la dent, ou plutôt sous le nez. La Suisse, eldorado des marques tant les gens consomment, va-t-elle devenir comme certains marchés européens où les clients n'achètent qu'un parfum par année, à Noël? Je pense qu'on en est encore loin.

Côté soins en revanche c'est Byzance! Une avalanche de nouveautés "résultat de 17 ans de recherche" (si, si) ou "protégé par 12 brevets"(véridique aussi) vous attendent ces prochaines semaines, et vous promettent une peau parfaite, un supplément de jeunesse ou encore une chevelure de rêve. Je m'y suis collée donc ce matin avec la panoplie ci-dessus. A l'aube de ma quarantaine (et quand je dis aube, ce n'est pas une image, je passe le cap dans quelques heures!!!), je n'ai jamais autant scruté ma peau, à la recherche d'une preuve de cet âge avancé qu'indique ma carte d'identité. Bref, je me suis donc tartinée de pas moins de cinq produits "miracle" qui m'avaient séduite de prime abord, avec toujours un léger bémol.

Dans la gamme Powercell d'Helena Rubinstein, j'ai choisi le Masque haute concentration, histoire de donner un bon départ à mes soins. Basée sur les cellules souches végétales, cette technologie occupe la recherche Rubinstein depuis quelques temps déjà et cette nouvelle mouture est annoncée comme neuf fois plus efficace que la première, ça promet. Je pense qu'il faut utiliser la totalité de la gamme pendant un mois pour voir de l'effet, je n'ai pas été bluffée par une seule application du masque. De plus je n'aime pas quand on ne rince pas la matière, j'ai l'impression que ça colle et que ça tire ensuite! La texture gel épais ne me convient donc pas, mais l'odeur "verte" est agréable. Il coûte quand même 120 fr.

J'ai ensuite appliqué sur mes yeux un sérum de la marque islandaise Bioeffect, EGF Eye Serum. Le made in Iceland m'a séduit comme le packaging, mais j'ai versé quand j'ai vu qu'il contenait 6 ml seulement!!! Pour 98 fr, autant l'utiliser avec parcimonie. Il faut appuyer une fois sur le fond pour libérer la dose qui se dépose ensuite sur la zone fragile du contour de l'oeil avec une petite bille de métal. L'effet est frais et délassant et la texture non grasse agréable, mais je l'ai trouvé difficile à amorcer. Enfin je suis bonne cliente pour ce genre de produits exotiques! A voir aussi sur la durée!

J'ai entamé ensuite le nouveau Serum contour lifting de La Mer mais seulement sur le bas de mon visage, pour redynamiser l'ovale, car je ne suis plus sûre de ne pas faire des réactions à l'ingrédient principal de toute cette ligne simple et mythique, le "miracle broth", un mélange d'algues fermentées préparées en petites quantités, d'où la faible diffusion de la marque qui reste "de niche". L'odeur est forte mais agréable, et l'effet sur le peau visible. Je l'avais testé sur une main à la présentation et on voit nettement la différence entre l'autre. Comme tous les sérums de la marque, celui-ci vaut 390 fr. (ouch).

Test ensuite de Miracle Skin Cream de Garnier, LE produit anti-âge bonne mine immédiate qui cumule tous les bienfaits que les femmes attendent d'un soin, concentré de technologies anti-âge, pigments intelligents qui s'adaptent à la carnation, hydratation 24h et SPF 20, un peu comme toutes les BB Creams, ai-je envie de dire. Le résultat est très cireux je trouve, mais ce sont les pigments jaunes (banane) qui donnent bonne mine. Ici on en a pour son argent, soit 17 fr, mais je ne vais pas l'adopter, je préfère ma crème habituelle, plus riche et plus naturelle, et un voile de poudre libre ou une touche de CC ou de BB par desssus selon l'humeur. Je suis toujours frappée de lire sous "Notre philosophie Garnier Skin Naturals: une préférence donnée aux actifs d'origine naturelle" la liste des ingrédients qui annonce de l'eau, de l'alcool, un phtalate, des filtres UV synthétique et du dioxyde de titane (nanoparticule), un silicone et un conservateur dans les premiers ingrédients, donc les plus importants en quantité.

Je n'ai pas osé ajouter par dessus comme je le voulais l'autre promesse de peau parfaite, Dreamskin de Dior, mais ce soin m'a paru plus léger en texture, bien que composé également de silicone, dioxyde de titanium, phenoxyethanol etc. Le test sur la main révèle un effet embellisseur de peau certain, mais l'idée de rajouter un truc encore par dessus la crème et le sérum me tente moyen. Les peaux grasses peuvent sans doute l'utiliser seul, un avantage. Les cellules souches sont aussi impliquées ici dans le travail de régénération des couches profondes de la peau, tandis que les défauts sont floutés immédiatement par un effet optique. On est ici à 145 fr les 30 ml.

Parmi les nouveautés prometteuses de cette année, j'ai essayé quelques jours plus tôt le Double sérum créateur de matière de la gamme Fibralogy d'Elsève. Il paraît que l'on sent vraiment les cheveux s'épaissir sous la main quand on masse le produit dans la chevelure, mais là aussi, il faudra voir l'effet à long terme. Je viens de mettre à la poubelle la fin de la cure Densifique de Kérastase, 3 mois d'applications quotidiennes d'une ampoule qui sent vraiment très fort et qui poisse les cheveux, un vrai cauchemar avec à la clé la promesse de 1700 nouveaux cheveux! Je ne saurai jamais, j'ai abandonné à trois semaines de la fin, mais les vacances de Noël ont sonné le glas de cette routine contraignante. Avec Fibralogy, on obtient des résultats après 5 shampooings, et j'y crois, avec le filloxane, cette matière liquide qui pénètre dans le cheveu et se solidifie là où il y a des manques. Voilà donc 17 années de recherche grossièrement résumées! Le shampooing est à 4 fr comme tous les shampoings de grandes surfaces en gros, et ce sérum sans rinçage coûte 12 fr. On aurait tord de s'en priver!

J'ai encore flashé sur le Addition Concentré d'Eclat de Clarins, un autobronzant progressif dont on ajoute une goutte à sa crème de jour pour avoir bonne mine, voilà un truc simple et efficace, sans prise de tête, pour environ 30 fr. Cela me fait cependant penser à une innovation similaire qui n'avait pas marché, il y a quelques années, chez Clarins, un concentré amincissant dont on ajoutait quelques gouttes à son lait pour le corps habituel. Dommage, c'était vraiment une bonne idée... Peut-être trop avangardiste!

DR
1 / 7© DR
DR
2 / 7© DR
DR
3 / 7© DR
DR
4 / 7© DR
DR
5 / 7© DR
DR
6 / 7© DR
DR
7 / 7© DR

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina