Femina Logo

Elles sont là, alignées sur leurs rayons, toutes plus tentantes les unes que les autres, avec leurs emballages glamour et leurs promesses alléchantes. Des crèmes de beauté, il en existe des centaines, et derrière chacune se cachent un savoir-faire, une histoire, une entreprise. Nous vous proposons de vous en raconter une qui se passe près de chez vous, celle de Valeve.

Mai 2010. Fabien Guidoux, trentenaire énergique, a déjà embrassé plusieurs carrières et rêve de produire une ligne de cosmétiques locale en utilisant des ressources de proximité. Il n’y connaît rien mais tient à plusieurs points: il veut une formule sans phtalates, sans parabens, sans huile de palme ni huiles minérales, non testée sur les animaux. Un mois plus tard, il rencontre le directeur du laboratoire FCC à Aigle, Fortunato Torre, chimiste de formation, qui travaille depuis vingt-cinq ans dans la cosmétique.

Au départ, un seul produit est conçu, une crème pour les mains à l’extrait d’abricot du Valais, à 7000 exemplaires. Le nombre d’unités à produire est l’un des nombreux problèmes à gérer quand on lance une nouvelle marque. Vu l’investissement, un minimum de 5000 unités est indispensable, qu’il s’agit ensuite d’écouler! Déposer le nom, créer un site Internet et une ligne graphique sympathique… Autant de tâches qui s’ajoutent au challenge de base: concocter la crème parfaite dans sa texture, son odeur, son efficacité. Trois produits viennent rapidement compléter cette ligne pour le corps, un gel douche exfoliant, un lait pour le corps et une crème pour les pieds.

Les retours sont excellents, mais pour assurer le futur de sa marque, Fabien Guidoux doit voir plus loin, investir encore, s’exporter. Il se décide donc pour un tandem sérum-crème visage 24 h dont nous avons suivi le développement depuis janvier de cette année, toujours autour de l’abricot mais complété d’un extrait d’edelweiss, du Valais également.

www.valeve.ch

DR
1 / 6© DR
DR
2 / 6© DR
DR
3 / 6© DR
DR
4 / 6© DR
DR
5 / 6© DR
DR
6 / 6© DR

Podcasts

DANS VOS ÉCOUTEURS

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

DANS VOS ÉCOUTEURS

E5: Adopter le rythme sportif qui nous convient pour booster notre forme

Ne pas faire de sport pendant 3 semaines ou préférer trois mini-séances de 10 minutes plutôt qu'un cours complet, ce n'est PAS GRAVE: et c'est une coach qui nous le dit! (Adios, culpabilité!)

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.