Femina Logo

Le prix des cosmétiques crée souvent le débat. Dans ce domaine comme dans les autres, tout est relatif. Certains sérums ont des prix qui frôlent réellement l’indécence. Il y aura toujours des gens pour se les offrir, c’est pour eux que le luxe existe, et pour faire rêver les autres. Cela ne doit pas devenir une source de frustration. Mais je suis d’accord de mettre un certain prix pour de la qualité et surtout des résultats, et parfois aussi pour le plaisir d’avoir une marque ou un joli flacon.

En ce moment, je teste une gamme fantastique pour le visage. Je n’étais pas forcément emballée à la base mais la directrice suisse de la marque a été très convaincante et m’a assuré que malgré la forte concentration en actifs et l’action exfoliante, ma peau sensible ne risquait rien. Au contraire, elle allait apprendre à s’autoréguler, que je verrai tout de suite les résultats car toutes les femmes qui testaient les produits sur échantillon revenaient en courant se les acheter. On dit qu’il faut au minimum un mois pour mesurer les effets d’un soin, le temps d’un cycle de renouvellement de l’épiderme. Très rapidement, les gens ont commencé à me demander qu’est-ce que je faisais pour avoir une si belle peau. C’est vrai que le grain semblait s’être resserré, et qu’elle reflétait la lumière comme jamais. Au point que ma voisine de bureau a noté toutes les références pour se les procurer au plus vite. Et que je me suis dit que je réinvestirai peut-être dans le sérum qui en est la base, le «chef d’orchestre» qui relance les mécanismes d’autodéfenses de la peau. Car le saviez-vous? quand on a des rougeurs, la peau se défend contre ça et plus contre les agressions de l’environnement, et qu’on vieillit prématurément? Brrrr.

Cette marque s’appelle Radical. Elle se veut simple et efficace, très concentrée en actifs pour tenir ses promesses. Elle préconise une routine qui évite de multiplier les couches (un minimum quand même). D’abord un nettoyant hydratant qui gorge la peau d’eau et la prépare à absorber les autres produits. Pour les peaux sèches, un sérum hydratant (j’ai commencé sans et je m’y suis vite mise, la sensation de confort est juste sans comparaison). LE sérum anti-oxydant aux peptides qui agit sur le métabolisme de la peau. Une crème 24 h. Un contour des yeux. Les disques exfoliants enfin sur lesquels repose le programme de renouvellement cellulaire mais là j’avoue que je n’ai pas encore osé.

La question du prix maintenant. La directrice de la marque a travaillé auparavant durant 35 ans dans un grand groupe de luxe, donc les prix lui semblent abordables. Quand je les ai écrits, j’ai eu un petit frisson quand même. On est à 45 fr. pour le démaquillant, 145 fr. la crème, 185 l’indispensable sérum anti-oxydant, 165 le sérum hydratant (infusion jeunesse). Un investissement de plusieurs centaines de francs, donc, mais on peut aisément se passer de quelques flacons (contour des yeux, démaquillant) et se concentrer sur les 2-3 produits de base. Cela me paraît tout à fait acceptable, pas vous?

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.