Femina Logo

Il y a deux moments dans l’année où les gens ont plus que d’ordinaire envie de changer de tête: avant et après l’été. C’est le constat de Jeff Gala, coiffeur à Lausanne, qui reçoit dans son loft une personne à la fois pour une meilleure qualité d’écoute et de conseil. «Mais avec la météo de cette année, beaucoup de mes clientes sont venues se faire une couleur en juillet et août, pour se remonter le moral.»

Coupe VS Couleur

Un trend C’est un fait, en cas d’envie de changement radical, tailler dans les longueurs est moins violent pour le cheveu qu’une coloration extrême, du brun au blond par exemple! Au salon lausannois de Jeff, les demandes pour des couleurs sont en augmentation. Celles pour des boucles permanentes également, type mini vague de l’époque, avec bien sûr les techniques moins nocives d’aujourd’hui. A ne pas réaliser en même temps que des mèches, ce serait trop de chimie pour vos pauvres cheveux. Côté coupe, le court séduit énormément les femmes, y compris chez les jeunes (18-25) plutôt habituées à porter les cheveux très longs. Le gros trend de cette année, c’est la coupe «Alessandra Sublet», courte sur la nuque mais avec une longue frange devant qui permet de varier à l’infini les coiffures.

Intemporel

Un style Cette fameuse coupe pixie convient à toutes les générations, elle est très élégante sur une jolie chevelure grise. De même le carré, présent à chaque saison, n’est pas forcément déplacé sur une dame d’âge mûr, même si on l’associe un peu aux petites filles sages ou à Chantal Goya. C’est une question de style et il s’agit de l’adapter à chaque personnalité. On prône le court à partir d’un certain âge, mais il aura tendance à masculiniser un visage qui devient plus anguleux en vieillissant. L’encadrer de longueurs ramène ainsi de la douceur. «Il n’y a pas d’âge pour une longueur ou une couleur de cheveux, précise Jeff. En revanche, avec le temps, la personnalité s’affirme; de ce fait, la mode que l’on reproduit à l’identique lorsque l’on a 20 ans n’est plus qu’une source d’inspiration.» L’harmonie obéit à certaines règles. Le caractère permet de dépasser ces carcans.

Créatif mais pas trop

Une qualité S’il est une qualité que Jeff associe à son métier, c’est davantage la subtilité que la créativité. «Mon but est de rendre ma cliente jolie, de la sublimer avec deux ou trois choses simples. Trop de fantaisie, ce n’est pas nécessaire, il faut vraiment essayer de comprendre chaque personne et de s’adapter à ses besoins.» Dans la coloration, il aime ainsi travailler en respectant la couleur de base de chaque femme, en partant du principe que la nature fait plutôt bien les choses. Il suffit parfois de donner un peu de lumière, simplement des reflets.

Aujourd’hui le naturel a la cote. On peut tenter des tons plus osés, mais il faut alors y adapter son maquillage; sans parler de l’entretien et de l’effet désastreux sur la fibre capillaire. C’est pour cela sans doute que la mode du blond blanc est restée assez anecdotique. Obtenir un effet naturel demande néanmoins beaucoup de travail: au même titre que le maquillage nude n’est pas forcément minimaliste, il faut tout un processus pour l’obtenir!

Un style affirmé

Après des années de coupes structurées privilégiant la masse et la matière, on observe un retour des pointes effilées, comme au début des années 2000. Le carré s’adapte à peu près à tous les styles, de la petite tête façon Amélie Poulain au casque cher à Chantal Goya ou Chantal Thomass, en passant par les décoiffés rock des mannequins du moment, Edie Campbell en chef de file.

L’ expert

Coiffeur installé à Lausanne, Jeff Gala a une façon très personnelle de pratiquer la coiffure dans son chaleureux loft où il se consacre à une cliente à la fois.

Carré, la longueur modulable

Sous l’oreille ou à l’épaule, le carré s’adapte à tous les types de cheveux. Un peu plus long, il permet quelques variantes d’attaches, tresse plaquée, chignon banane, ou bun avec une forme en mousse. Classique mais pas trop, il se retrouve dans presque toutes les collections concoctées par les grandes chaînes de salons.

Que demande-t-on à son coiffeur? Un carré (!) avec si possible un adjectif pour l’aiguiller sur votre vision de ce carré: plongeant, dégradé devant ou au contraire au cordeau. A lui ensuite de l’adapter à la nature de vos cheveux.

Comment on l’entretient? On retourne au salon six semaines plus tard environ, si on veut garder cette coupe. Sinon on laisse les cheveux pousser et vivre leur vie.

Le produit magique Un spray effet plage pour faire onduler, une formule texturisante pour les cheveux fins.

Dual Stylers by tecni.art, Sleek & Swing, duo crème et gel 72 h, volume maîtrisé et mouvement préservé, L’Oréal Professionnel, env. 23 fr. les 150 ml.

Bronde, la couleur hybride

Mélange de brun et de blond, le bronde est plus spectaculaire sur de la longueur. Il s’effectue sur une base foncée. Le coiffeur applique au doigt le produit éclaircissant, qu’il laisse poser très brièvement. Le résultat est léger, n’abîme pas la fibre et vieillit très bien, sans effet racine.

Que demande-t-on à son coiffeur? Un éclaircissement de sa couleur, si on la trouve trop dure. Si le résultat est trop cuivré à votre goût, demandez une patine supplémentaire en harmonie avec votre teint.

Comment on l’entretient? Si la base est naturelle, on choisit un shampooing adapté à son cuir chevelu (sensible, tendance sèche, grasse, à pellicules). On n’utilise un produit pour cheveux colorés que si la base a été teinte, sinon il ne correspondra pas au besoin des cheveux!

Le produit magique Un duo shampooing et conditionneur qui booste la brillance.

Bain Fluidealiste sans sulfates, Kérastase, env. 29 fr. les 250 ml, Fondant Fluidealiste, soin lisse-en-mouvement, env. 41 fr. les 200 ml.

Pixie, la coupe ni courte ni longue

Avec deux longueurs, court derrière, long devant, on peut parler de faux court. Cette répartition permet de nombreux coiffages différents: plaqué, bombé façon rockabilly ou plus sage, exactement comme l’expérimentait l’animatrice Alessandra Sublet quand elle présentait «C à vous»!

Que demande-t-on à son coiffeur? La coupe Pixie, car c’est la it girl Pixie Geldof qui l’a popularisée la première. Ou vous lui montrez une photo, il comprendra! Elle est idéale sur les cheveux ni trop épais ni frisés (pour ne pas faire boule). Elle met toutes les couleurs en valeur, mais on évitera les mèches car, dans les zones courtes, ce serait malheureusement l’effet zèbre assuré.

Comment on l’entretient? On peut espacer ses visites au salon de 6 à 8 semaines. Avec un produit texturisant qui laisse la chevelure souple, on est coiffée en 2 minutes et on peut se passer et repasser les mains dans la frange.

Le produit magique Un baume ou un spray de coiffage qui donne un peu de matière à la masse.

Creative Styling Cream, Björn Axén, env. 23 fr. les 100 ml.

Fabio Salsa
1 / 3© DR
Intermede
2 / 3© DR
Jean-Louis-David
3 / 3© DR

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina