Femina Logo

Sa peau ultrafine et son manque de glandes sébacées le fragilisent. Le décolleté, c’est même, semble-t-il, la partie la plus délicate de notre individu. Celle que l’on a toutes tendance à ménager insuffisamment, alors que, dès les beaux jours, on prend un malin plaisir à l’exhiber. Manque d’hydratation, de protection, de soins spécifiques… il est grand temps de la cajoler. Plan de sauvetage en huit chapitres.

1. Hydrater

C’est un geste tout simple, qu'on pourrait croire une évidence, alors que tous les dermatologues vous le confirmeront: au mieux, la plupart d’entre nous associent le cou, mais beaucoup plus rarement le haut de la poitrine, à leur soin du visage quotidien. La déshydratation favorisant la formation des rides, ce geste devrait pourtant devenir automatique. Sauf cas particulier, nul besoin d'une crème spécifique. On fait impérativement descendre sa crème visage jusqu'au décolleté. En cas d’exposition au soleil, et à condition d’opter pour un indice élevé de protection (voir chapitre 4), inutile d'additionner deux produits. On peut se contenter de l’un de ces nouveaux soins solaires dopés en actifs protecteurs. A compléter, le soir, par le soin réparateur employé pour le visage.

2. Exfolier

On ne le dira jamais assez, le gommage, c’est l’un des gestes de base de la cosmétique. Une manière de se débarrasser des cellules mortes et des impuretés, de favoriser une bonne oxygénation de l’épiderme, donc de le reconstituer et, enfin, de contribuer à la pénétration des actifs. En cas de peau sensible, on préférera le gommage chimique, sans grains (excellent dans la marque Valmont) à utiliser une fois par semaine. Une peau naturellement plus épaisse supportera, deux fois par semaine, un produit à petits grains, appliqué par massage circulaire sur peau humide et à rincer à l’eau tiède. Coup de cœur pour le gommage noir de MAC et le gommage corps fondant, onctueux, à base de zestes d'orange, de noyaux de litchi et de poudre de noix signé Nuxe.

3. Protéger

Désormais plafonnés à 50 selon la réglementation européenne, les produits solaires ne cessent de s’améliorer. Par leurs performances mais aussi leurs textures qui font envie, comme les huiles sèches d’une étonnante sensualité qui laissent souvent sur la peau un film satiné. Compte tenu de la façon de calculer les indices (en fonction d’une quantité de 2 mg au cm²), on y va généreusement avec la plus haute protection et, surtout, en renouvelant le geste plusieurs fois durant la journée. Comme pour le reste du haut du corps, on limite bien sûr drastiquement le temps d’exposition entre 11 h et 16 h.

4. Renforcer

A quelques semaines des vacances, on ne peut que recommander le recours à un complément alimentaire ciblé «sensibilité solaire». A condition d’une gélule par jour un mois avant l’exposition (traitement poursuivi sous le soleil), pour les peaux les plus délicates, on ajoute ainsi une protection interne. Parmi nos compléments préférés, innéov, censé raccourcir le temps de régénération des cellules de défense par sa richesse en probiotique, lycopène et bêta-carotène favorisant la migration de la mélanine.

5. Faire illusion

Celles qui choisissent de se protéger un maximum auront le choix entre les autobronzants, les huiles scintillantes et… le maquillage. Précieuse terracotta à appliquer, le soir, sur les épaules et le décolleté pour attirer la lumière et les regards. Utile aussi pour augmenter optiquement le volume de la poitrine, en jouant d’un trait généreux, dans une teinte plus soutenue, entre les seins. Un blush ambré ou corail, selon la carnation, produit le même effet sur les seins trop écartés ou pour «sculpter» une poitrine par trop généreuse.

6. Se masser

C’est prouvé: se masser les seins entretient leur tonicité. A pratiquer donc le matin – cinq minutes suffisent – avec un soin spécifique ou une huile de massage. En dessinant des huit à l’horizontal autour des seins, mains à plat, l’une alternant avec l’autre, on favorise aussi le drainage des toxines et on diminue les éventuelles tensions. Si on aspire à se faire du bien, on opte pour l’un des tout nouveaux soins tri-actifs proposés par les instituts Clarins. Moment de pur bonheur, raffermissant et régénérant, agissant sur la densité et la tonicité grâce au pouvoir de l’extrait de thym citron biologique. A compléter, chez soi, par l’un des trois produits spécifiques: lait buste anti-relâchement, gel tenseur et galbant, et huile tonic aux vertus tonifiantes et nourrissantes. Bien aussi, le soin Signature fermeté dans les instituts Sothys: après le gommage, un modelage d’une demi-heure à l’aide de manœuvres toniques.

7. Se bouger

Sans se contraindre à le faire toujours au même moment (rien de tel pour se lasser!), on prend l’habitude de répéter une dizaine de fois, les quelques grands classiques qui améliorent la tonicité:

  • Ecraser une balle entre les deux paumes, ou simplement presser les paumes fortement l’une contre l’autre, coudes à l’horizontal, poignets à hauteur du menton.
  • Pratiquer des moulinets avec les bras vers l’avant et vers l’arrière, alternativement, cinq fois.
  • Sourire en caricaturant le geste jusqu’à la limite de la crispation. On contracte ainsi le grand peaussier du cou et on renforce les tissus qui soutiennent les seins.
  • Accoudée à une table ou au bureau, bras croisés, chaque main sur le bras opposé, les pousser en résistant avec les bras.

8. Se nourrir sainement

Ça ressemble à une la palissade mais il n’est pas superflu de rappeler que la fermeté des tissus tient aussi à une alimentation équilibrée, notamment par l’apport en protéines. Comme les acides gras essentiels garantissent l’intégrité des membranes des cellules, des ligaments suspenseurs et des muscles pectoraux (qui assurent le maintien des seins), on peut aussi faire une cure d'omega 3 ou se mettre au régime poisson gras (saumon, sardine…) trois fois par semaine.

Fraîchement pressés

Ce printemps, citrons, oranges et limettes donnent du peps aux soins pour le corps! A choisir fantaisistes ou bio.

1. Lait corps vivifiant Citrus, Weleda, 16 Sfr. 2. Petit grain Hydrating body gel, Aesop, 41 Sfr. 3. Eau fraîche parfumée Bois d’orange, Roger & Gallet, 29 Sfr. 50 les 30 ml. 4. Baume pour les lèvres Fanta au goût orange, 6 Sfr. 90 chez Claire’s. 5. Déodorant Net & Frais aux agrumes, antibactérien, sans sels d’aluminium, Bourjois, 7 Sfr. 70. 6. Palette de fards à paupières, 8 Sfr. 90 chez Claire’s. 7. Soin douche stimulant Cocktail d’agrumes, Kibio, 15 Sfr. 8. Gommage corps exfoliant lissant, Spa Fit, The Body Shop, 32 Sfr. 90. 9. Crème douche et bain bio Fresh Lime, Farfalla, 13 Sfr. 50. 10. Limonade artisanale au citron, 2 Sfr. 60 chez Globus. 11. Crème de douche Orange Feeling bio, Lavera, 8 Sfr. 50.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina