Femina Logo

C’est toujours le casse-tête pour les futures mariées: «comment vais-je bien pouvoir coiffer mes cheveux?», se demandent-elles avant le jour J. Aujourd’hui, la mode est aux chignons déstructurés, aux coiffures bohèmes, aux tresses revisitées, aux couronnes de fleurs ou aux longueurs savamment wavysées (oui, lorsque l’on parle de cheveux, on a tout à fait le droit d’inventer des mots).

Dans les années 60, on ne se posait pas de telles questions: c’était choucroute obligatoire. Durant les années 70, la mode était aux boucles glamour et au voile XXL. Puis sont apparus les coiffures crantées maxi-volume (thanks, the 80’s!), les chignons super compliqués avec deux mèches qui dépassent sur le devant, très important (années 90) puis, enfin, les diadèmes et autres headband ont fait leur come-back dans les années 2000.

Pour revoir toutes ces évolutions stylistiques en images, visionnez cette vidéo réalisée par le site américain Buzzfeed:

Muriel vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.