Femina Logo

Une touche derrière l’oreille, quelques gouttes sur le poignet, un nuage enveloppant le corps: votre fragrance favorite trouve de nouveaux moyens d’exhaler son potentiel de séduction. Les belles d’aujourd’hui redécouvrent le plaisir de se parfumer selon des gestes antiques, avec de l’huile ou des concentrations extraordinaires.

L’extrait a un côté désuet, on l’associe aux premières œuvres de Guerlain, Jicky ou Mitsouko. Plus récemment, il est revenu soutenir de gros succès, comme La Vie est Belle, de Lancôme. C’est la forme la plus concentrée de composants aromatiques, de 20 à 25% (parfois jusqu’à 40%) – l’eau de parfum oscillant autour de 15%, l’eau de toilette à maximum 10% et les colognes entre 2 et 6%. Il ne s’agit pas seulement de diluer l’extrait dans de l’alcool. En général, le nez retravaille la formule pour parvenir au résultat voulu. De plus, la concentration n’est pas gage de tenue. Certaines colognes anciennes se révèlent plus puissantes olfactivement que les eaux de parfum actuelles.

L’extrait, quant à lui, a la particularité de fusionner avec la peau et nécessite de s’approcher très près pour le sentir. Si sexy!

Notre sélection

Alaïa, L’Extrait de Parfum, Alaïa, env. 313 fr. les 20 ml (en exclusivité chez Globus).
La Vie est Belle, L’Extrait de Parfum (édition limitée), Lancôme, env. 219 fr. les 10 ml.
Sì, huile de parfum, Giorgio Armani, env. 119 fr. les 30 ml.
Miss Dior, Brume soyeuse pour le corps, hydrate et adoucit, Dior, env. 65 fr. les 100 ml (dès le 15 février 2016).
Jeu d’Amour, L’Elixir, eau de parfum, Kenzo, 85 fr. les 30 ml.
Chance, Eau Vive, eau de toilette format nomade, Chanel, 74 fr. les 35 ml (quant à la brume pour les cheveux de cette déclinaison énergisante de Chance, elle sortira en juin 2016).


A lire aussi:
Kristina Bazan, guest star des parfums Mugler
L’iris bleu, l’or bleu de la haute parfumerie
Parfums: 12 classiques revisités

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.