Femina Logo

Pionnière de l’agriculture biologique dans le Jura, cette Bernoise d’origine propose de délicieux produits laitiers et des viandes.

L'interview

Avec son mari Markus, elle s’est établie au domaine La Vaux dans la commune de Roche-d’Or en 1988. Pionnière du bio aux côtés d’une brochette d’autres paysans à l’époque, elle produit de délicieux fromages et yaourts ainsi que des viandes très goûteuses. Rencontre.

FEMINA Vous êtes venue du canton de Berne vous établir ici en 1988, pourquoi avez-vous opté pour l’agriculture bio qui n’en était qu’à ses balbutiements dans le Jura?
EVA SCHÖNI J’ai toujours rêvé d’être paysanne, de faire le métier de mon grand-père. Le bio s’est imposé d’emblée. C’est une philosophie. J’estime avoir une double responsabilité: celle de préserver la nature et d’offrir aux jeunes générations des produits sains. Les traitements ne sont pas bons pour la santé, ni pour la planète.

Comment vos méthodes de travail, respectueuses de la biodiversité, ont-elles été perçues au début?
Les consommateurs ont adhéré tout de suite. Ils étaient très contents. En revanche, à part quelques paysans qui partageaient notre philosophie, les autres étaient très critiques. Ils nous prenaient pour des gens bizarres. Ils pensaient que nous n’y arriverions pas, que nous aurions plein de problèmes avec les mauvaises herbes…

Que pensez-vous de ceux qui prétendent que le bio est trop cher?
Pour moi, cet argument ne tient pas. Il faut comparer ce qui est comparable. Nous sommes certes plus chers que les produits budget de la grande distribution. Nous travaillons avec le Bourgeon bio. Notre cahier des charges est extrêmement réglementé. Contrairement à certaines exploitations du sud de l’Europe où les gens sont à peine payés, nous essayons de donner des salaires justes.

La ferme La Vaux, toute proche de la frontière française, est située à 750 mètres d’altitude à quelque deux kilomètres du village de Roche-d’Or dans le district de Porrentruy. Un cadre idyllique où l’on peut également louer de très coquettes chambres d’hôte ainsi qu’un spacieux appartement en pleine nature, tél. 032 476 69 39.

Le rendez-vous

Tous au Marché bio de Saignelégier Les amateurs de produits bio ont rendez-vous les 17 et 18 septembre 2011 dans le Jura. Une septantaine de producteurs et une vingtaine d’artisans y attendent les visiteurs pour leur présenter le fruit de leur travail. Au programme: vente de produits bio bien sûr, mais aussi animations pour enfants et exposition d’animaux. Samedi 18 h: on se délecte d’une marmite magique, une gigantesque soupe pour tous préparée par le public. Dimanche de 9 h 30 à 13 h: somptueux buffet petit-déjeuner réalisé avec des produits fermiers.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina