Femina Logo

sexo

Le point A, une nouvelle façon d’atteindre le 7ème ciel

Le point A, une nouvelle façon d’atteindre le 7ème ciel

Rio et Tokyo («La Casa de Papel») à la recherche du point A?

© Capture d'écran Netflix

Chère Camelia,

Je connaissais l’existence du point G (entre nous, une arnaque, non?), mais l’une de mes amies m’a parlé d’une nouvelle zone à stimuler: le point A. Pourriez-vous m’en dire davantage?

Affectueusement,

Capucine

Chère Capucine,

Un grand merci pour votre message. La découverte du point A ne date pas d’hier (1997 pour être précise), mais effectivement, ce dernier revient sur le devant de la scène… pour notre plus grand plaisir.

Comme vous le mentionnez dans votre e-mail, vous connaissez déjà le point G. Appelé ainsi en hommage au médecin Ernst Gräfenberg, cette zone érotique se situe sur la paroi antérieure du vagin, le long de l’urètre. Je vous l’accorde, il n’est pas évident à débusquer. Mais comme tous les orgasmes, il est lié au clitoris: il s’agirait de la zone de contact entre le clitoris et le vagin.

Le clitoris, encore lui!

Mais revenons à l’objet de votre courrier: le point A. Il est nommé comme tel pour «Anterior Fornis Erogenous Zone», soit la zone érogène du fornix antérieur. Quèsaco? Ce fameux fornix se situe à l’extrémité du clitoris. «Glamour» résume ainsi l’endroit en question:

Le point A, aussi appelé «point profond», est situé sur la paroi antérieure du vagin, c’est-à-dire la plus proche du nombril, mais un peu plus loin que le point G. Au fond, juste au-dessus du col de l’utérus.

Pas facile de se le représenter, n’est-ce pas? Le mieux reste d’explorer son corps pour découvrir par soi-même ce lieu de tous les plaisirs. La physicienne qui a théorisé le point A, Dr Chee Ann, recommande d’utiliser un doigt, voire deux, pour ce faire. Le mot d’ordre? Délicatesse: avancez doucement et profondément jusqu’à sentir une paroi plus sensible. Vous avez alors atteint le col de l’utérus, le point A se situe près de ce dernier. Étrange, délicieusement exquis, orgasmique… ou totalement inconfortable: la stimulation varie selon chaque femme, à vous de le découvrir. Cependant, contrairement au poing G, le point A n’est pas sensible au frottement, mais à la pression. Tapoter cet endroit est donc la meilleure façon de le déceler.

La pénétration assistée, le Graal pour jouir à chaque rapport?

Il est également tout à fait possible d’atteindre cette zone avec un sex-toy (choisissez-le long et courbé en son extrémité) ou lors d’une pénétration profonde. Pour ce faire, il est nécessaire que la personne pénétrée relève ses genoux tandis que son partenaire se cambrera pour que le pénis s’incurve. Je vous l’accorde, ce n’est pas la position la plus accessible, elle nécessite souvent un petit peu d’entrainement.

La sodomie, la BFF du point A?

Autre astuce pour découvrir les pouvoirs cachés de son point A? Passer par l’anus. «En raison de son emplacement, il sera poussé contre le rectum lors d’une sodomie», précise «Glamour». Car le clitoris, encore lui, peut effectivement être stimulé lorsque l’on s’adonne au sexe anal. Cela vaut probablement la peine de tenter l’expérience, non?

Et ce n’est pas le seul avantage de ce centre des plaisirs inexploité. S’il est stimulé, le point A a la capacité d’augmenter la lubrification naturelle et de soulager la sécheresse vaginale des femmes qui en souffrent, révèle «Refinery29». Vous avez dit lieu béni? Oui oui oui!

J’espère avoir pu vous aider à y voir plus clair, chère Capucine, et je vous souhaite tout le bonheur du monde, avec ou sans point A.

Bien du plaisir,

Camelia

Vous souhaitez poser une question à Camelia Sutra? N'hésitez pas à lui envoyer un petit mail. Anonymat garanti!

(Nous précisions que ces lignes ne sont pas rédigées par un sexologue.)

Podcasts

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Dans vos écouteurs

E14: Comment chasser la déprime saisonnière

Quand le soleil décide de se coucher à l'heure du goûter, il est parfois difficile de ne pas se sentir épuisé, démoralisé, démotivé... Afin de nous aider à lutter contre les effets du manque de lumière, une psychologue et coach détaille une véritable stratégie anti-blues, en s'inspirant des pays scandinaves. Comme un petit shot de vitamine D.

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.