Femina Logo

Après le flirt, voici venu le temps des choses sérieuses pour deux amoureux: ils se préparent pour leur première séance de galipettes classées X. En prévision de ce rodéo de folie entre les oreillers, ils n’oublient pas les recommandations indispensables, en plus du préservatif. Lui: «Chérie, ne t’inquiète pas, je prends la pilule». Elle: «Et moi j’ai pris mon viagra pour qu’on s’éclate jusqu’au bout de la nuit.»

Quoi, une scène de science-fiction? Peut-être plus pour longtemps. Après l’autorisation de mise sur le marché américain, la semaine dernière, du premier viagra féminin destiné à booster la libido (soit plus de quinze ans après le sésame version messieurs), voici qu’une ONG annonce une autre révolution: l’avènement d’un vrai contraceptif masculin.

Peu contraignant et réversible

Dans une interview récemment accordée au Telegraph, l’un des directeurs de la Male Contraception Initiative promet qu’un tel produit sera disponible d’ici trois à cinq ans. Le Vasalgel, c’est son nom, serait ainsi «le premier contraceptif masculin approuvé par la Food and Drug Administration (FDA) depuis le préservatif». Il ne s’agit cependant pas d’une pilule à proprement parler, mais d’un gel à injecter dans le canal déférent de l’homme, qui neutralise les spermatozoïdes si éjaculation il y a.

Les atouts, selon ses concepteurs? Une méthode réversible, sans hormones et peu contraignante, puisque ne nécessitant qu’une seule prise. Bref, et si les années 2020 étaient les seventies pour celui qui dort de l’autre côté du lit?

Nicolas vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.