Femina Logo

Le rêve

«Je commence un nouveau job et suis conviée à un souper d’entreprise dont l’ambiance me paraît aussitôt bizarre. Mes collègues sont tous habillés, alors que je suis entièrement nue. Je me sens terriblement mal à l’aise, eux ne donnent pas l’impression de me voir. La soirée se déroule normalement. Le lendemain, en séance, je critique vivement leurs mœurs et dénonce avec force ce moment que j’ai ressenti comme un piège. Personne ne me répond. Je dis ensuite à ma collègue que j’ai peur de perdre ma place; elle me répond que cette soirée n’a pas eu lieu et que j’ai rêvé. Je me précipite dans le bureau du directeur pour m’excuser: il n’a pas l’air content; puis je me retrouve en face de lui, couchée sur un canapé.» [Marlise, 63 ans]

La réponse

Votre rêve fait appel à la symbolique, assez fréquente, de la nudité. Au vu de son décor, il semble désigner principalement vos interactions sociales – ici représentées par le domaine professionnel. Et, plus précisément, le malaise, le sentiment d’insécurité qu’il vous arrive probablement de ressentir face à des personnes ou des situations inhabituelles – le «nouveau job».

Il se peut que vous vous jugiez trop sévèrement, omettant de faire confiance à vos propres ressources – d’où votre «nudité». Vous avez l’impression qu’il vous «manque quelque chose» et qu’autrui possède ce qui vous fait défaut – les fameux «vêtements».

Les habits représentent en effet nos attitudes, notre personnalité, mais également cette protection que nous mettons souvent entre le monde extérieur et nous. Le fait que vous vous retrouviez nue dans un groupe de personnes habillées suggère ce sentiment de dénuement et de vulnérabilité face aux autres. Comme si cet autre possédait un avantage, une qualité, des outils que vous ne trouvez pas en vous.

Une telle croyance engendre la crainte d’être écartée, considérée comme sans valeur; ce que votre rêve illustre par l’appréhension de perdre votre emploi parce que vous avez exprimé tout haut ce qui vous dérangeait. Or, cette crainte est le fruit de votre imagination: le rêve vous l’indique clairement avec cette collègue qui vous annonce que «vous avez rêvé» ladite soirée. Une prise de conscience libératrice, comme le corrobore, dans la scène suivante, le changement d’attitude du directeur passant du mécontentement à une certaine complicité.

Mon conseil: ayez confiance en vous et évitez de vous fier aux apparences; chacun possède qualités et faiblesses, indépendamment de ce qu’il montre. «L’habit ne fait pas le moine»!

Un songe vous décontenance, vous interpelle ou vous angoisse? Envoyez-le, avec vos prénom, âge et téléphone, à notre spécialiste qui en livrera la clé.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Dans vos écouteurs

E23: Comprendre notre microbiote intestinal pour mieux le soigner

S'il vous arrive de vous poser des questions sur votre digestion, cet épisode est fait pour vous. Le Professeur Gilbert Greub, Directeur de l'Institut de Microbiologie du CHUV, nous explique le fonctionnement du microbiote intestinal, corrige certaines de nos idées reçues et nous rassure sur de nombreux points. On en parle enfin, pour se sentir mieux (et éclairé) ensuite!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina