Femina Logo

La question

«Depuis plus d’une année, je rêve d’objets divers qui me tombent dessus, comme des armoires, des voitures, mais surtout des murs. Je me réveille alors et je tente de les retenir (je retiens réellement le mur à côté de mon lit). Dans ces rêves, la plupart du temps, je saute hors de mon lit et tombe par terre. Ce qui me réveille, ce sont les cris que je pousse. Dans mon sommeil, il m’arrive aussi de chercher des insectes, surtout des araignées. J’allume la lampe, j’enlève mon duvet et je fouille dans mon lit, en vain… alors je me recouche. Ces rêves se reproduisent deux à trois fois par semaine et je ne sais pas d’où ils proviennent…» [Audrey, 21 ans]

La réponse

Ma première impression en lisant votre rêve, c’est que vous avez la sensation d’être envahie, écrasée par ce qui vous entoure. La fonction positive d’un mur est de protéger de l’extérieur, de délimiter un espace dans lequel nous nous sentons en sécurité pour vivre nos différentes activités. Mais il peut également priver de liberté, ou devenir dangereux par manque de solidité. S’agissant ici des murs de votre chambre à coucher, vous retrouvez, dans votre sommeil, un aspect lié à votre vie personnelle. Entretenez-vous parfois le sentiment que vos proches ne vous respectent pas? Ou qu’ils ne respectent pas vos désirs et vos manières d’aborder vos choix personnels? Vous sentez-vous libre de vivre vos décisions, de vous affirmer?

Les araignées, ou l’idée d’avoir des araignées dans votre lit, renforcent cette notion d’être ralentie, ou retenue dans vos élans propres. A l’image de cette prédatrice qui immobilise ses proies dans sa toile, vous vous sentez manipulée et empêchée, d’être ou d’agir en fonction de vos véritables besoins. Cela peut engendrer un manque de motivation, une tendance à «laisser tomber», car vous vous sentez privée de votre énergie.

Qui dit «rêve récurrent», dit évidemment «répétition». Plus la répétition est régulière, plus elle souligne l’intensité du ressenti et la place qu’il prend, influençant vos pensées et vos comportements. Certaines parties de vous étouffent, elles insistent pour obtenir un peu plus d’espace. D’ailleurs, elles vous le crient!

Mon conseil: réalisez que vous existez en tant qu’être à part entière, et que vos besoins sont aussi importants que ceux de vos proches. Accueillez-les et faites-les respecter en exprimant vos limites. Cela renforcera les murs de votre confiance en vous et repoussera les araignées…

Un songe vous décontenance, vous interpelle ou vous angoisse? Envoyez-le, avec vos prénom, âge et téléphone, à notre spécialiste qui en livrera la clé.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.