Femina Logo

news société

Vidéo: aveugle, une jeune maman voit son bébé pour la première fois

Kathy Beitz, 29 ans, est atteinte d’une maladie génétique qui l’a rendue aveugle. Sa sœur aînée, Yvonne, souffre elle aussi de cette maladie et a dû attendre 6 ans avant de pouvoir poser les yeux sur ses enfants.

Le premier bébé qu’elle voit de sa vie

Une vidéo montre la jeune maman enfiler les lunettes eSights puis contempler son fils le jour même de sa naissance: «J’ai pu me rendre compte qu’il avait les mêmes pieds et les mêmes orteils que mon mari ainsi que mes lèvres. Que le premier bébé que je puisse voir soit en fait le mien, c'est incroyable. Mon mari et moi avons pu admirer notre bébé comme les autres familles et tomber amoureux de lui».

Faire de la cécité une histoire ancienne

Le prix d’une paire de ces lunettes technologiques n’est pas anodin: il faut compter 15'000 dollars pour en acquérir. Étant donné la coût des précieuses lunettes, Yvonne a lancé une collecte de fonds sur les réseaux sociaux, à l’aide du hashtag #MakeBlindnessHistory (ndlr: Faites de la cécité une histoire ancienne) et d’un site internet du même nom. Ainsi, elle espère rendre plus accessible ce cadeau inestimable qui n'est pas donné à toute le monde: la vue.

Émotion: visionnez Kathy Beitz découvrir son bébé

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E25: Vieillir en aimant son corps

Comment accepter les signes du temps qui ancrent sur notre peau chacun de nos rires, chacune de nos peines et les grands bouleversements de notre vie? Dans cet épisode, une psychologue nous aide à faire preuve de bienveillance envers nous-mêmes et à comprendre les changements qui accompagnent le passage des années. Pour s'accepter et s'aimer tels que nous sommes!

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina