Femina Logo

Maria Sharapova s'est confiée sur son sport, mais a aussi parlé mode, shopping et musique. Elle atteint les quarts de finale de l'US Open en s'imposant face à Mallory Burdette (6-1, 6-1) la semaine dernière. A 25 ans, cet as de la raquette est aussi une femme d'affaire qui a, par exemple, lancé sa marque de confiserie il y a quelques semaines.

A Flushing Meadows, elle devra s'imposer face à la Française Marion Bartoli, classée numéro 11, le 4 septembre au soir, pour atteindre les demi-finales de la compétition.

Savez-vous voyager léger ? Si vous ne pouviez emporter que trois éléments, lesquels choisiriez-vous ?
Maria Sharapova:
Je suis beaucoup plus expérimentée maintenant qu'il y a deux ans. Je n'emporte pas trop d'affaires parce que j'ai tendance à acheter sur place, surtout en Europe et lors de mes plus longs voyages. J'essaie de garder de la place dans mes bagages. Je n'y arrive pas toujours, mais au moins j'essaie. Cependant, je tente de toujours d'emporter une longue écharpe, parce que je trouve cet accessoire multifonctionnel, que ce soit à la plage ou à bord d'un avion, un super livre -- Je crois que c'est universel -- et mon ordinateur portable pour envoyer des emails.

Avez-vous choisi un vêtement spécial pour l'US Open cette année ?
Je porte beaucoup de Nike bien-sûr, mais en dehors de la sphère sportive, j'aime beaucoup Isabel Marant.

Que trouve-t-on sur votre tablette ou sur votre lecteur MP3 en ce moment ? (musique, vidéos, films, programmes télé...)
J'écoute beaucoup Florence and the Machine et Adele en ce moment. J'aime aussi la série télé The Good Wife.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina