Femina Logo

Il n’existe pas encore mais il déchaîne déjà les passions. Aux Etats-Unis, où une agression sexuelle a lieu chaque 2 minutes, quatre étudiants (des hommes!) ont développé un vernis à ongles qui change de couleur au contact d’une drogue dite du violeur, GHB, Rohypnol, etc. Il suffit de tremper discrètement un bout de doigt dans son verre pour vérifier qu’aucune drogue n’y a été versée intentionnellement.

Pour l’instant, il manque à leur société Undercover Colors quelques milliers de dollars pour faire produire ce produit révolutionnaire (une sorte de top coat en fait que l’on met par-dessus son vernis). Mais déjà, des voix s’élèvent pour dénoncer la banalisation du viol, comme si une femme qui sortait boire un verre avait toutes les chances de finir dans les griffes d’un prédateur sexuel. Triste constant en effet, mais ne vaut-il pas mieux prévenir que guérir?

En attendant, les quatre ingénieurs ont lancé une campagne de donation via Internet et l’aboutissement de leur projet n’est qu’une question de temps.

Et vous, qu’en pensez-vous?

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina