Femina Logo

Ses yeux bleus et sa chevelure châtain claire Kristina les réserve aux plus grands noms de la mode. A l’âge de trois ans, elle débute sa carrière en défilant sur de nombreux catwalks. Puis au fil des années s’ensuivent des campagnes publicitaires pour Armani, Dolce & Gabbana, Roberto Cavalli, ou encore Fendi pour ne citer qu’eux.

Fille d’un ex-joueur de football et d’un ancien mannequin, la petite moscovite a tout d’une pro. Si elle maîtrise l’art de poser, elle cherche également à être présente sur les réseaux sociaux quotidiennement. Ses pages Instagram et Facebook sont gérées par sa maman qui tient à informer que «Kristina ne poste pas de photos sur internet».

La pression des commentaires

Cette précision semble répondre à une récente polémique. Car depuis quelque temps, chaque post ou presque mis en ligne de Kristina s’accompagne d’une vague de commentaires dénonçant le caractère suggestif des clichés entrepris par une fillette si jeune. «Vous n’êtes pas une bonne mère, commente une internaute. Avant de poursuivre: Vous exposez votre fille. Savez-vous qu’il y a plein de pédophiles qui la regardent! Elle n’est pas en sécurité, ouvrez vos yeux et soyez une meilleure mère, elle n’a que 9 ans et c’est votre responsabilité de prendre soin d’elle et de ne pas la mettre en danger»!

Avant Kristina Pimenova, d’autres jeunes filles dotées d’une plastique de rêve avaient déjà lancé le débat de l’hypersexualisation. On se souvient de photos de Thylane Blondeau, la fille de l’animatrice de télévision Véronika Loubry parues dans «Vogue Paris», et en couverture du magazine «Jalouse». Ainsi que des images dans lesquelles l’actrice Brooke Shields, alors enfant, apparaissait nue dans une baignoire.

On vous laissera juger du caractère hypersexuel des photos en regardant la galerie ci-dessus. En attendant, Kristina continue à faire parler d’elle uniquement ou presque pour sa beauté irréprochable.

Instagram kristinapimenova2005
1 / 8© DR
Instagram kristinapimenova2005
2 / 8© DR
Instagram kristinapimenova2005
3 / 8© DR
Instagram kristinapimenova2005
4 / 8© DR
Instagram kristinapimenova2005
5 / 8© DR
Instagram kristinapimenova2005kristinapimenova2005
6 / 8© DR
Instagram kristinapimenova2005
7 / 8© DR
Instagram kristinapimenova2005
8 / 8© DR

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.