Femina Logo

Deux types de comptes

Quand une amie vous demande d’être la marraine de son futur bébé, c’est vous qui souriez, mais c’est votre banquier qui se frotte les mains! En Suisse, la tradition veut en effet qu’à la naissance de son filleul, on lui ouvre un carnet d’épargne qui l’aidera dans le futur. Cette démarche paraît anodine, mais mieux vaut connaître les conséquences juridiques qui en découlent. Sous peine d’être attiré par des taux d’intérêt alléchants, sans réaliser les restrictions importantes imposées au type de compte choisi. Juridiquement parlant, il en existe deux grandes catégories.

1. Le compte soumis à l’autorité parentale

Qui peut l’ouvrir? N’importe qui (représentant légal, parrain, ami…), et le compte est établi au nom du mineur. C’est le représentant légal qui l’administre dans l’intérêt strict de l’enfant.

Quelles possibilités de retraits? Le représentant légal ne peut en principe pas retirer de l’argent ou de manière très restrictive, sur demande à l’autorité tutélaire du canton, et si les besoins de l’enfant l’exigent. «Le capital déposé est dévolu au jeune et il n’est pas une soupape de sécurité», met en garde Valérie Muster, juriste à la FRC.

Quand l’offrir? A ses 18 ans, le jeune en devient automatiquement titulaire et en dispose librement.

Quels avantages? A partir de 18 ans, les jeunes ont des obligations d’adultes. Normal donc qu’ils puissent gérer seul leur argent, d’autant plus si on a su leur en inculquer la valeur: «L’accès au compte signifie pour le jeune adulte qu’il n’est plus sous contrôle parental, souligne Anne Jeger, psychologue. C’est la symbolique de l’accès à l’autonomie qui se joue».

Quels taux d’intérêt? Cette catégorie de comptes offre les meilleurs taux d’intérêt (1,375% jusqu’à 50 000 Sfr. à la Raiffeisen), puisque l’argent y est bloqué jusqu’à la majorité du bénéficiaire.

2. Le compte soustrait à l’autorité parentale

Qui peut l’ouvrir? N’importe qui (représentant légal, parrain ou ami de la famille…), peut ouvrir un compte soustrait à l’autorité parentale. Il est établi sous votre nom propre et est administré par vos soins.

Quelles possibilités de retraits? Vous pouvez y effectuer à tout moment les retraits que vous souhaitez, sous réserve des limites bancaires.

Quand l’offrir? Vous conservez le droit de l’offrir ou non au jeune adulte et d’en choisir le moment opportun.

Quels avantages? Si, à sa majorité, le jeune adulte vous paraît trop immature pour gérer seul une somme importante, vous pouvez attendre ou la fractionner en plusieurs versements.

Quels taux d’intérêt? A part un taux d’intérêt légèrement préférentiel (1,375% jusqu’à 5000 Sfr. à la Raiffeisen), ces comptes ne se distinguent guère des comptes d’épargne traditionnels (0,75% à la Raiffeisen pour les sociétaires).

Où ouvrir un compte épargne?

Taux d’intérêt, retraits… comparez sur www.comparis.ch ou www.bonus.ch

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E28: Comment digérer les bouleversements actuels

Dans un format réinventé pour respecter les mesures de sécurité, on vous parle des façons d'accepter et de s'adapter à la nouvelle réalité que nous impose le Coronavirus. Comme un petit «pep talk» motivant, nous vous relayons les conseils rassurants d'un expert, pour rester indulgents envers soi-même, en cette période bien particulière. 

Dans vos écouteurs

E27: Comment alcaliniser notre organisme pour booster notre forme

Certains aliments peuvent-ils vraiment rendre notre corps plus acide, et détériorer ainsi notre santé? Faut-il donc manger davantage d'aliments qui, au contraire, basifient notre organisme? Dans cet épisode dédié à l'alimentation, un micro-nutritionniste démêle le vrai du faux en ce qui concerne le régime alcalin et offre plusieurs pistes pour une alimentation optimale. (Spoiler: non, cela ne signifie pas qu'il va falloir bannir le chocolat!)

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina