Femina Logo

Malgré l'évolution des mœurs, les femmes semblent toujours faire davantage le ménage que leurs hommes. Seuls 30% de répondants concèdent que les tâches ménagères sont réparties à 50/50 entre les conjoints. Ils sont 31% à admettre que l'élue de leur coeur en fait davantage.

Un constat qui n'échappe pas aux femmes: près de sept Françaises sur dix estiment faire plus de tâches ménagères que leur conjoint. Enfin, un homme sur huit avoue même ne «rien faire du tout»!

Le ménage demande du temps, selon nos voisins, qui sont 46% à estimer avoir besoin d'une à deux heures par semaine pour astiquer leur intérieur (pour un appartement de 60 m2). A noter que 37% sont un peu plus appliqués et considèrent que trois ou quatre heures sont indispensables.

Ils préfèrent passer l'aspirateur que la serpillère

Au chapitre des tâches ménagères, toutes les étapes ne sont pas envisagées de la même manière. 52% se disent moins rebutés par le passage de l'aspirateur et 48% par la vaisselle, alors que seuls 21% ne voient pas d'inconvénient à passer la serpillère, 16% à faire la poussière, 15% à nettoyer la cuisine et 13% à récurer la salle de bain.

Cette enquête a été réalisée sur Internet par Havas du 14 au 17 décembre 2012 auprès d'un échantillon de 1'878 individus représentatifs de la population française.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Dans vos écouteurs

E23: Comprendre notre microbiote intestinal pour mieux le soigner

S'il vous arrive de vous poser des questions sur votre digestion, cet épisode est fait pour vous. Le Professeur Gilbert Greub, Directeur de l'Institut de Microbiologie du CHUV, nous explique le fonctionnement du microbiote intestinal, corrige certaines de nos idées reçues et nous rassure sur de nombreux points. On en parle enfin, pour se sentir mieux (et éclairé) ensuite!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina