Femina Logo

19 octobre 2014

Le rallye est désormais achevé, les Indépa'sables terminent à une plus qu'honorable 52ème place (sur un total de 148 équipages). «Comme nous nous y attendions nous avons ri (énormément), stressé (beaucoup), pleuré (un peu), galéré (parfois) mais surtout profité à fond de chaque instant, ont-elles écrit sur leur blog. Cette expérience restera à jamais dans nos têtes et dans nos cœurs et nous espérons que vous avez vibré avec nous et que nous avons été à la hauteur de vos espérances.»

16 octobre 2014

«Aujourd’hui, étape orientation… Un road book bien fourni, on a bien dormi, on est prêtes! Quelques hésitations, quelques petites erreurs vite corrigées, une étape passée sous le signe de la bonne humeur et de l'entraide. La confiance de la co-pilote a été mise à rude épreuve, mais demain la pression change de camp… Demain c’est l étape dunes, on se réjouit beaucoup d y être, et de voir comment la pilote de notre binôme de choc dompte Edouard, notre véhicule, et le sable!!

14 et 15 octobre 2014

Nous avons réussi à joindre les deux candidates vaudoises par téléphone. Tout ne s'est malheureusement pas passé comme prévu lors de l'étape marathon... Les deux jeunes femmes ont dû faire face à un problème de pneu, puis se sont complètement perdues. «On a vraiment galéré, on a roulé 20 kilomètres de trop, soupire Céline. Notre moral en a pris un sacré coup.» A la tombée de la nuit, elles ignoraient où elles se trouvaient. Par chance, d'autres équipages les ont rejointes. «Malgré le stress, on a passé une très bonne soirée», se réjouissent les deux amies. Côté météo, le soleil brille très fort sur le Maroc. Mais, par chance, les tempêtes de sable ne sont plus qu'un mauvais souvenir. Mercredi 15 octobre, une étape d'orientation les attend tandis que le 16 octobre une journée spéciale «dunes» est au programme. Elles rejoindront ensuite Marrakech à la fin de la semaine.

Les Indépa'sables ont pu délivrer les dons qu'elles avaient récoltés en Suisse. «Symboliquement, c'était un moment très fort du Trophée, expliquent-elles. Nous avons rencontré notre filleule, Wafae. Elle ne parlait pas le français et était extrêmement timide, nous n'avons donc pas réellement pu échanger avec elle.» Depuis le début de la course, Céline et Aurélie se sont liées d'amitié avec plusieurs autres concurrentes. «Mais toutes ne sont pas là pour rigoler, précisent-elles. Cependant, dans l'ensemble, il y a beaucoup de solidarité entre les participantes.»

13 octobre 2014

«C’est le premier temps fort sportif du Raid, expliquent Céline et Aurélie. Une épreuve d’endurance longue de près de 400km, ou pugnacité et sens de l’orientation feront la différence. La 1ère partie, technique et piégeuse, relativement lente, offrira aux équipages des paysages à couper le souffle au cœur du grand sud marocain. A la tombée de la nuit, il faudra couper les moteurs, se mettre en quête d’un bivouac, avec comme seul toit, l’incroyable voute céleste du désert.

12 octobre 2014

«Première vraie journée de rallye, aucun gros souci de conduite ni de navigation, ont écrit les concurrentes sur leur page Facebook. On est classées à la 24eme place (ndlr: sur un total de 148 équipages) à l’issue de cette première étape qui nous a fait découvrir de magnifiques paysages, malgré une nouvelle tempête de sable à l’arrivée. Mais au moins il fait moins froid qu’hier. Par contre demain ça se corse car nous partons déjà pour l’étape marathon qui s’annonce extrêmement longue. Cet après-midi nous avons pu remettre nos dons et rencontrer notre filleule Wafae. C’était un beau moment que l’on attendait avec impatience. Et maintenant silence radio jusqu’à mardi soir (enfin, si on retrouve le bivouac… Croisez les doigts pour nous!»

9 octobre 2014

C'est malheureusement sous la pluie que Céline Reymond et Aurélie Penseyres ont pris le départ de la course à Ciboure. Les deux belles-soeurs et amies ont eu la surprise d'entendre les encouragements de supporters surprises ayant fait exprès le déplacement depuis la Suisse pour les soutenir. Elles ont passé la nuit à Plascencia et repartiront le lendemain pour Algeciras, «avec le soleil on espère!»

DR
1 / 10© DR
DR
2 / 10© DR
Trophée Rose des Sables
3 / 10© DR
Trophée Rose des Sables
4 / 10© DR
Trophée Rose des Sables
5 / 10© DR
Trophée Rose des Sables
6 / 10© DR
Trophée Rose des Sables
7 / 10© DR
Trophée Rose des Sables
8 / 10© DR
DR
9 / 10© DR
DR
10 / 10© DR

Podcasts

Dans vos écouteurs

E13: Se libérer des tensions physiques dues au stress

Une mâchoire serrée, le ventre retourné, un nœud derrière l'omoplate... les périodes chargées sont souvent celles des petits maux agaçants. Afin de comprendre et de mieux gérer ces tensions physiques, nous accueillons Sarah Bezençon, psychologue de la santé. De sa voix apaisante, elle nous rappelle que ces petites douleurs du quotidien sont en réalité des messages que tente de nous faire parvenir notre corps, et qu'elles peuvent être chassées grâce à des techniques toutes simples.

Dans vos écouteurs

E12: Prendre soin de son couple quand on a des enfants

Dans ce 12e épisode destiné aux parents et aux futurs parents, la thérapeute de couple Anne-Dominique Spertini nous donne des clés et des conseils, destinés à concilier le rôle de «maman» ou de «papa» avec le rôle de conjoint. Rassurante et sincère, elle évoque l'importance de la communication (verbale et physique), la sexualité, la culpabilité, la fatigue et le manque de temps libre. Pour se rappeler qu'on ne peut faire davantage que de son mieux (et que la perfection n'existe pas!).

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.