Femina Logo

Ralentir. Etre bien. S’évader. Partager. Déguster. Simple Things, le plaisir des choses simples. C’est ainsi que le nouveau magazine du groupe Oracom annonce la couleur en une de son premier numéro, paru en avril. Un magazine qui se veut un remède à l’hyperactivité et la surconsommation, en célébrant les petits bonheurs du quotidien. Avec un tirage de 60'000 exemplaires, ce nouveau rendez-vous bimestriel espère trouver un public parmi les femmes de 30 à 50 ans soucieuses de renouer avec un mode de vie moins stressant… Huit rubriques plutôt typiques de l’univers des magazines féminins organisent la lecture: cuisine, jardin, déco, voyage, bien-être, santé, beauté naturelle et culture. Très orientée nature, l'édition française reprend à 65% le contenu de la version anglaise du magazine très populaire outre-Manche.

Débrancher, revenir aux essentiels, prendre le temps, voilà peut-être les remèdes au mal du siècle: le stress. Associée à quelque philosophie orientale très éloignée de nous, la zen attitude demande un petit effort mental pour nos cerveaux sollicités en permanence. Car la société moderne dite de consommation nous incite à posséder, toujours plus, toujours mieux. En 2005, le livre L’art de la simplicité de Dominique Loreau avait provoqué une prise de conscience collective de ce phénomène. L’auteur, une Français vivant au Japon depuis une trentaine d’années, invitait à se débarrasser de toutes les choses matérielles qui encombrent nos logements et au final, nos existences, pour vivre plus librement. Depuis, le trend n’a cessé de s’amplifier. Les cours de yoga sont pris d’assaut. Le concept de Slow Food s’est étendu à tous les domaines pour défendre la qualité à la quantité, Slow Beauty, Slow Sex, Slow Management. Sur le Net, des initiatives poussent les gens à s’exercer au dépouillement comme ce défi minimaliste que certaines personnes de votre entourage ont peut-être tenté. Se débarrasser durant un mois d’une chose le premier jour, deux le deuxième, trois le troisième etc. jusqu’à 30 jours et se délester en tout de 465 objets inutiles et encombrants par le tri, le don, le recyclage. Ce sont deux coachs en simplicité qui ont initié ce jeu, Joshua et Ryan, à retrouver sur leur site The Minimalists. Sur les réseaux sociaux, les participants se retrouvent grâce au hashtag #MinsGame.

Sur le web

Pour aider votre mentalité à évoluer gentiment et aborder ce virage à 180°, prenez l’habitude de vous promener sur ces quelques blogs qui font l’apologie du «moins, c’est mieux». A commencer par celui de la Romande Mélanie Blanc, La vie en plus simple, qui y partage ses astuces et efforts sur le chemin de la simplicité, et également son défi personnel: une année sans shopping!

Côté français, Olivier Roland publie ses propres réflexions sur Habitudes Zen. Il est également très actif sur les réseaux sociaux et a sa propre chaîne YouTube.

Parmi les coachs de la simplicité, Joanne Tatham, auteur notamment du livre J’arrête le superflu, a déposé le nom de domaine vie-simple.fr pour en faire son blog et sa plateforme.

Au Québec, les adeptes de la «simplicité volontaire» ont un site pour informer et échanger, lancé en 2010 pour les 10 ans de leur réseau!

Le site de la version anglaise du magazine The Simple Things est construit comme un blog avec un joli article chaque deux jours environ et beaucoup de liens et d’infos, recettes, concours.

On trouve également quelques blogs qui défendent une approche saine, respectueuse de la nature et non consumériste de la beauté, par exemple la bien-nommée Pin-up Bio ou le très respecté Julien.

Alors, convaincues?

DR
1 / 3© DR
2 / 3© DR
DR
3 / 3© DR

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.