Femina Logo

Je désire régler ma succession de mon vivant. Par quels moyens puis-je exprimer mes dernières volontés et mes choix quant à la transmission de mes biens?

Si vous n’avez pas établi de testament, ce sont les dispositions légales du Code civil suisse en matière de succession qui régleront votre succession. Si vous désirez, par contre, modifier la répartition des parts prescrite par la loi et prévoir du «sur mesure» pour la liquidation de votre succession, la rédaction d’un testament est nécessaire. Il existe pour se faire, trois formes de testament:

Il y a tout d’abord, le testament dit olographe, le plus souvent utilisé, car sa rédaction nécessite votre seule intervention. Afin que celui-ci soit valable, vous devez rédiger, signer et dater entièrement de votre main le document relatant vos dernières volontés. Celles-ci doivent être exprimées clairement, sans ambiguïté afin d’éviter le risque d’une mauvaise interprétation.

Vous pouvez également faire dresser un testament public par un notaire, avec l’intervention de deux témoins qui attesteront que vous êtes capable de disposer pour cause de mort et que vous leur avez confirmé que l’acte du notaire contient exactement l’expression de vos dernières volontés. Le notaire conservera l’original de votre testament en son Etude.

Si vous avez choisi l’une de ces deux formes pour la rédaction de votre testament, celui-ci peut être révoqué en tout temps par votre simple volonté. Il suffit de détruire physiquement votre testament olographe ou demander l’annulation de votre testament public à votre notaire. Vous pouvez également rédiger un second testament en indiquant simplement que vous révoquez toutes dispositions testamentaires antérieures.

Enfin la troisième forme consiste en la rédaction d’un pacte successoral par un notaire. Il s’agit d’un contrat passé entre vous et vos héritiers. Cette forme de dispositions testamentaires vous permet de prévoir des règles de partage, d’attribuer certains biens à des personnes déterminées, demander à un héritier de renoncer à sa part en faveur d’un autre héritier et ceci avec l’accord de tous vos héritiers.

Cette dernière forme de testament est plus rarement utilisée, car contraignante et parfois définitive. En effet, pour toute modification, l’accord de toutes les parties au contrat est nécessaire.

Les conseils d’un notaire vous aideront dans le choix de la forme de votre testament ainsi que dans sa rédaction qui nécessite de la réflexion et de la précision.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E25: Vieillir en aimant son corps

Comment accepter les signes du temps qui ancrent sur notre peau chacun de nos rires, chacune de nos peines et les grands bouleversements de notre vie? Dans cet épisode, une psychologue nous aide à faire preuve de bienveillance envers nous-mêmes et à comprendre les changements qui accompagnent le passage des années. Pour s'accepter et s'aimer tels que nous sommes!

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina