Femina Logo

Dramatiques heures pour l’Italie. Le terrible séisme, qui a eu lieu le 24 août au centre du pays, a détruit plusieurs villages et fait au moins 247 morts.

Un décompte précédent faisait état de 159 décès.

Un bilan meurtrier

La protection civile a précisé que ce tremblement de terre avait fait 190 morts dans la région du Latium et 57 dans celle des Marches.

Quant aux disparus, leur nombre, ou du moins l’estimation, n’est pas encore communiqué. Beaucoup de touristes et d’habitants manquent à l’appel, plus précisément à l'intérieur de l'hôtel Roma à Amatrice, l'un des villages concernés, où une trentaine de personnes passaient leurs vacances.

Les secours sont toujours dans l’espoir de retrouver des survivants.

Un quartier rayé de la carte

Les images parvenues du sinistre démontrent l’ampleur du séisme: immeubles en ruines, gens déboussolés dans la rue, centaines de blessés… Sur les réseaux sociaux, une poignante photo publiée montre des habitants fuyant leur maison, à moitié détruite, suspendus à des draps.

Toujours selon ces images, Arquata del Tronto, le quartier de Pescara, semble ne plus figurer sur la carte.

Ce tremblement de terre de magnitude 6,2, qui a secoué le centre de la péninsule mercredi 24 août à 03 h 36, est le plus important séisme en Italie depuis le 20 mai 2012.

Environ 200 répliques (dont la plus forte d'une magnitude de 5,3), ont suivi le séisme et même atteint Rome, où nombre de palais ont tremblé.

Toutes nos pensées aux familles touchées.


A lire aussi:
Séisme au Népal: comment aider les victimes?
Escapade: Taormine, le Saint-Tropez sicilien
L'Italie veut transformer certains de ses phares en hôtels

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E25: Vieillir en aimant son corps

Comment accepter les signes du temps qui ancrent sur notre peau chacun de nos rires, chacune de nos peines et les grands bouleversements de notre vie? Dans cet épisode, une psychologue nous aide à faire preuve de bienveillance envers nous-mêmes et à comprendre les changements qui accompagnent le passage des années. Pour s'accepter et s'aimer tels que nous sommes!

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina