Femina Logo

Pas de panique! Benjamin Thouvenin, maître d’hôtel au Café Beau-Rivage à Lausanne, nous confie 10 règles d’or pour dresser le couvert.

1. La nappe

Pour un repas de fête, la nappe en coton blanc reste un incontournable. Elle doit être impeccable, bien repassée et ne pas traîner par terre. Si la table est ronde, le pli central doit être orienté parallèlement aux pieds.

2. L’assiette à pain

Afin d’éviter les miettes sur la table, une petite assiette en haut à gauche du couvert accueille le pain individuel. On y ajoute un couteau, lame vers la gauche.

3. L’assiette

Une assiette de présentation donne le ton de votre table et permet d’y déposer un amuse-bouche, si vous en prévoyez. Elle devra être retirée avant l’entrée. Il faut respecter un espace équivalent à une phalange de pouce entre le bord inférieur de l’assiette et celui de la table.

4. Les couverts latéraux

Les couverts de base (du plat principal) sont placés le plus près de l’assiette, fourchette à gauche et pointes vers le haut, pour ne pas piquer la table. Le couteau, lui, se trouve à droite, lame vers l’intérieur, en direction du mets. Les couverts à entrée sont posés à l’extérieur. On doit pouvoir retirer les services au fur et à mesure de la succession des plats. A droite, si besoin, on peut intercaler une pelle à sauce ou un couteau à poisson.

5. Les couverts à dessert

Ils sont placés au-dessus de l’assiette et tête bêche, ce qui permet de les faire glisser sur les côtés de l’assiette au moment du dessert (cuillère à droite, fourchette à gauche). On intercale un couteau si nécessaire (dans le cas où une tarte est servie par exemple).

6. Le beurrier

Placé en haut à gauche du couvert s’il est individuel – ou plus au centre de la table s’il est partagé –, il sera retiré de la table seulement après le fromage.

7. Les verres

Disposés au-dessus de l’assiette ou, comme ici, légèrement à droite pour que cela soit plus pratique, ils sont alignés dans l’ordre de dégustation. En général, et de droite à gauche, verre à eau, à vin blanc (pour entrée et poisson), à Bourgogne et à Bordeaux.

8. Le sel et le poivre

On les place tous deux au centre de la table, en disposant toujours le sel du côté de la cuisine. C’est la règle.

9. Le centre de table

Plusieurs options s’offrent à nous: fleurs pas trop odorantes, bougie ou composition selon le thème du repas… On oublie le dessous-de-plat familial et on privilégie un bel objet qui attirera les regards.

10. La serviette

Roulée sur l’assiette de présentation, pliée à droite du couvert… c’est au choix. L’idée est de ne pas trop la manipuler, par soucis d’hygiène, avant que votre convive ne s’en serve. On oublie les pliages œuvre d’art et l’éventail dans le verre, un peu ringards.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina