Femina Logo

news société

Saint Valentin: rencontrer sa moitié à la salle de sport

Les accessoires ne manquent pas dans cet environnement et qu'il peuvent tous être un bon prétexte de petit sujet de conversation.
© DR

Bela Gandhi n'est autre que la directrice de la Smart Dating Academy, un centre de coaching sentimental qui vient de fêter ses cinq années d'existence à Chicago. Pendant notre entretien, elle a expliqué ne pas jouer les entremetteuses, son académie ne met pas les personnes en contact mais les conseille pour se mettre le plus en valeur possible.

Elle offre un coup de pouce pour aider à trouver sa moitié sans pour autant changer totalement ses habitudes de vie quotidienne. Elle pense par exemple que rencontrer quelqu'un pendant que l'on fait du sport peut aboutir à une relation de longue durée. «Lorsque vous vous dépensez vous secrétez des bêta-endorphines et de l'adrénaline», explique-t-elle, et de préciser que «des études ont montré que ces hormones intensifient l'attractivité de la personne, c'est pourquoi la salle de sport est un endroit propice pour rencontrer quelqu'un».

Première étape selon cette spécialiste, ne pas hésiter à revoir sa garde-robe sportive. Elle déconseille les débardeurs et les couleurs fluos aux hommes et encourage les dames à ne pas franchir le seuil de la vulgarité en voulant être trop sexy. Deuxième étape, enlever ses écouteurs et faire le tour des lieux pour identifier les personnes alentours tout en adoptant une attitude avenante.

«La conversation, c'est comme au tennis, il suffit que quelqu'un serve»

Se rendre accessible est bien sûr important, mais Bela Gandhi va plus loin et conseille à ne pas hésiter à briser la glace, que l'on soit un homme ou une femme. «Qu'avez-vous à perdre?», lance-t-elle. «La conversation, c'est comme au tennis, il suffit que quelqu'un serve». Un geste galant de la part d'un homme, comme tendre une serviette propre à une jolie fille qui se dirige vers son cours de pilates, peut suffire à engager la conversation. Les femmes quant à elles pourront essayer de flatter la virilité du sportif qui leur plaît en lui demandant des conseils sur une machine ou en le complimentant sur sa performance.

Bela Gandhi souligne que les accessoires ne manquent pas dans cet environnement et qu'il peuvent tous être un bon prétexte de petit sujet de conversation: Ce bracelet connecté est-il mieux que le mien? Quelle boisson énergisante préférez-vous? Une fois la conversation lancée, n'essayez pas de faire trop preuve d'originalité et ne parlez pas trop de vous.

«Un grand merci à la météo», lance la coach. «Si nous n'avions pas la météo, la plupart des conversations auraient du mal à s'engager». Bela Gandhi tient à rappeler que parler de la pluie et du beau temps peut aboutir à des conversations plus profondes, et qu'il ne faut pas hésiter à se jeter à l'eau.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.