Femina Logo

Pourquoi dit-on «je t’aime» à sa moitié, et quels sont les moments les plus propices pour prononcer ces trois mots faisant office de clef de voûte de toute relation amoureuse? C’est pour trouver des réponses à ces questions que des chercheurs anglais ont scruté à la loupe les comportements de 2000 personnes. Première constatation, selon l’article de SWNS qui relate ces travaux, c’est le samedi soir à 22 heures que cette déclaration fuse en plus grand nombre. Une fréquence plus élevée que les scientifiques expliquent par un contexte souvent détendu, propice au romantisme, alors que la semaine de travail et son stress sont derrière soi.

Seule ombre au tableau: le temps semble éroder l’envie de réaffirmer verbalement son amour pour l’autre. Dans 40 % des cas, les tourtereaux s’avouent moins souvent leurs sentiments dès lors que la routine commence à s’installer. Le fameux «je t’aime» deviendrait par ailleurs moins spontané. Si beaucoup de couples continuent de se le dire en s’extasiant devant la beauté de l’aimé(e) ou dans l’action d’un câlin sous la couette, d’autres le manient davantage comme une formule de politesse – ponctuer une conversation téléphonique, remercier son conjoint après un petit cadeau – voire une récompense. L’étude nous apprend ainsi que l’expression est couramment utilisée pour faire plaisir à un conjoint venant d’exécuter des tâches ménagères…

En définitive, s’il fallait tirer un enseignement de cet article, ce serait peut-être celui-ci: pour que le « je t’aime» demeure à chaque fois magique, osez le murmurer aux instants les moins convenus. Et les plus inattendus!

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E25: Vieillir en aimant son corps

Comment accepter les signes du temps qui ancrent sur notre peau chacun de nos rires, chacune de nos peines et les grands bouleversements de notre vie? Dans cet épisode, une psychologue nous aide à faire preuve de bienveillance envers nous-mêmes et à comprendre les changements qui accompagnent le passage des années. Pour s'accepter et s'aimer tels que nous sommes!

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina