Femina Logo

Andrew Bailey est un acteur et auteur comique américain. Derrière «Pourquoi le viol c'est vraiment hilarant», une vidéo au titre provocateur, se cache un monologue poignant sur le viol des hommes. Alors qu’il était adolescent, Andrew a été sexuellement abusé par l’une de ses professeurs. «Tous les mecs en riaient et me traitaient de tafiole parce que je n’avais pas vraiment aimé et j’étais alors en mode: ‘Bien sûr que j’ai kiffé, évidemment!’, alors ils m’en ont tapé cinq et m’ont dit que j’étais cool, et que cette prof était super bonne et qu’ils étaient jaloux», explique-t-il dans sa vidéo, traduite intégralement par le site Madmoizelle.com. «Je n’ai jamais été aussi heureux qu’à ce moment-là. Et je n’étais pas heureux», poursuit-il.

Avant de poster sa vidéo sur YouTube, Andrew avait initialement tenu ce monologue sur scène, au Canada. Son but: parler de sa terrible expérience pour faire évoluer les mentalités. «La société est particulièrement incrédule quand il s’agit de viol d’hommes par des femmes, car premièrement, les hommes auraient toujours envie de sexe, et deuxièmement, ils sont plus forts physiquement et pourraient donc toujours se défendre», note Slate.fr. Pourtant, 5% des hommes disent avoir subi des violences sexuelles, rappelle «Le Nouvel Observateur». La plupart se terrent dans le silence. Pas évident de porter plainte, d’oser en parler lorsque tes amis trouvent cela «hilarant» ou «trop cool», rappelle Andrew Bailey.

«Je n'ai pas d'autre choix»

La société attend d’un homme qu’il reste fort, viril et dur dans toutes les circonstances. «Quand on est un mec, pour bien s’intégrer, il faut cacher sa douleur, et l’humour est très pratique pour cela, explique Andrew les larmes aux yeux. C’est pour ça que je crois sincèrement que le viol, c’est hilarant. Parce que je n’ai pas d’autre choix.» Espérons qu’avec cette vidéo, le viol des hommes sera moins perçu comme un sujet tabou. «Il est bon de rappeler que peu importe qu’il s’agisse d’une femme ou d’un homme, le consentement n’est jamais une évidence, conclut Madmoizelle.fr. Même en cas de réaction physique, d’érection ou d’autres manifestations de désir, il faut s’assurer du consentement de son/sa partenaire.»

Podcasts

DANS VOS ÉCOUTEURS

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

DANS VOS ÉCOUTEURS

E5: Adopter le rythme sportif qui nous convient pour booster notre forme

Ne pas faire de sport pendant 3 semaines ou préférer trois mini-séances de 10 minutes plutôt qu'un cours complet, ce n'est PAS GRAVE: et c'est une coach qui nous le dit! (Adios, culpabilité!)

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.