Femina Logo

Postée jeudi 18 octobre 2018 sur les réseaux sociaux, la vidéo est devenue virale. On y voit une professeure menacée par l’un de ses élèves avec une arme factice. La scène se déroule dans un lycée de Créteil, en banlieue parisienne. Le jeune garçon, âgé de 16 ans, a été mis en examen pour «violences aggravées».

Des milliers de témoignages accablants

Suite à cela, de nombreux enseignants français ont souhaité témoigner des attaques qu’ils subissent au quotidien. Pour ce faire, nombre d’entre eux ont publié leurs récits sur Twitter, accompagnés du hashtag #PasDeVague. Car, trop souvent, on leur demande de se taire, de ne pas accabler les élèves en question et de ne surtout pas porter plainte.

Beaucoup dénoncent ainsi l’inaction de la part de leurs supérieurs et le fait que les nombreux incidents rencontrés soient systématiquement étouffés par la direction. On leur répond ainsi «Tu exagères», «Tu as sûrement mal entendu» ou «Arrête d’être aussi susceptible». Démunis face à ces élèves au comportement violent, ils sont nombreux à demander au gouvernement de prendre les mesures qui s’imposent. À l’instar de #MeToo pour la parole des femmes, #PasDeVague a libéré celle des profs. Et le mouvement est loin d’avoir dit son dernier mot…

Ecole: comment les émotions aident à apprendre

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.