Femina Logo

Après l'annonce de la fin imminente du selfie, qui commence sérieusement à nous taper sur le système, le sexe, lui aussi, serait-il en train de devenir ringard? On se pose évidemment la question, parce que du côté de nos amis japonais, le sport de chambre est, comment dire... en berne.

Selon le planning familial nippon, qui se penche deux fois par an sur ce sujet sensible dans l'archipel, les habitants font clairement de moins en moins l'amour. C'est simple: en 2010, 41 % des personnes âgées de 16 à 49 ans n'avait pas fait une seule galipette durant le dernier mois. En 2014, le chiffre a bondi au point de frôler les 50 %.

Trop d'énergie dépensée au bureau

En cause? On pense bien sûr au phénomène du célibat, puisque de plus en plus de Japonais boudent la vie de couple pour se consacrer à leur projet professionnel. Les femmes notamment, désirant fuir un système patriarcal qui s'avère parfois pesant. Mais il n'y a pas que ça. C'est surtout l'ennui mortel ressenti à l'idée de faire crac-crac qui empêche de passer à l'acte.

Comme le révèle l'enquête, de nombreux Japonais se disent trop usés par leurs journées de travail pour penser à faire des folies sous la couette une fois la soirée venue. Dans 16 % des cas, c'est l'arrivée d'un enfant qui a fait s'éloigner le désir pour son partenaire.

Le futur de la population en jeu

Et les choses pourraient empirer avec l'arrivée de la prochaine génération dans la vie sexuelle: la dernière étude du planning familial laissait apparaître que les adolescents nippons étaient encore moins concernés par la bagatelle. 36 % des garçons et même 58,5 % des filles déclaraient ne pas être intéressés par le sujet.

Autant dire que pour le gouvernement actuel, l'enjeu est de taille. En l'absence d'un retour en force des préliminaires et autres doux dérapages avec chéri(e), le taux de natalité dans le pays, déjà très bas, pourrait plonger à des niveaux dangereux.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview de Noël avec Juliane et Ellen

Vous entendez nos voix au début de chaque épisode, lorsque nous vous racontons ces petites anecdotes (véridiques) de notre quotidien. Ainsi, au moment de boucler la première saison de Tout va bien, on s'est dit qu'il était temps qu'on se présente pour de vrai, qu'on vous parle de nos goûts, de nos personnalités et de nos expériences. Pour vous remercier d'être de plus en plus nombreux à nous écouter chaque semaine!

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina