Femina Logo

news société

#OzgecanAslan #sendeanlat: les Turques s'indignent de la violence à l’encontre des femmes

Ozgecan Aslan a subi les violences de plusieurs hommes qui lui ont coupé les mains et l'ont violée avant de la brûler. La jeune femme est décédée sous les coups de barres de fer que lui ont infligés le chauffeur du bus qui l’a ramenait de l’université et d’autres complices, rapporte «le Monde». Elle aurait simplement refusé leurs avances…

Les réseaux sociaux pour s’indigner

Les femmes turques se soulèvent sur les réseaux sociaux depuis plusieurs jours pour dénoncer les violences et la pression sexuelle qu’elles subissent constamment dans leur pays et qui semblent être devenues banales. En effet, «Le Monde» rapporte les chiffres alarmants des associations féministes: en 2014, 300 femmes ont été tuées. Elles s’expriment dans la rue et sur les réseaux sociaux par les #OzgecanAslan et #sendeanlat (qui signifie «raconte ton histoire», «parle» en Turc).

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina