Femina Logo

D'abord succès de cours de récréation, les bracelets en élastiques colorés sont devenus une vraie mode. Il s'en est vendu pour plus de 43 millions d'euros, toutes marques confondues, depuis leur lancement en France, d'après les données de NPD Group.

La page 2014 se tournera bientôt, et les enfants comme les fashionistas ne pourront oublier cette année marquée par le succès des Rainbow Loom. Les professionnels du jouet, eux-mêmes, se souviendront longtemps de cet engouement pour ces bracelets qu'il faut tisser à la main ou sur un support dédié. Depuis le début de l'année, les Rainbow Loom représentent plus de 3% du chiffre d'affaire du secteur du jouet, précise NPD Group, contacté par Relaxnews. Et les parents ne devront pas s'étonner de voir apparaître «Rainbow Loom» sur la liste de cadeaux envoyée au Père Noël.

D'ailleurs, la Grande récré n'a pas raté le coche, et commercialise en exclusivité un grand coffret avec plusieurs métiers à tisser et une panoplie d'élastiques colorés à l'occasion des fêtes de fin d'année. Plus de trois millions d'exemplaires de métiers et de sachets d'élastiques devraient s'être écoulés d'ici à la fin de l'année, estime l'enseigne. De son côté, Toys'R Us frappe fort en associant un phénomène à une star, qui n'est autre que la Reine des Neiges, avec le coffret Crazyloom Frozen.

Car le phénomène n'est pas porté par une seule et même marque. Deux enseignes se partagent le succès (Rainbow Loom et Cra-z-looms), quand une ribambelle d'autres produits tente aussi de se tailler une part du gâteau. En France, la tendance a été ramenée des Etats-Unis par une famille quimpéroise fin 2013. Dans l'Hexagone, cette nouvelle tendance qui a rapidement dépassé les limites des cours de récréation pour devenir un accessoire de mode est portée par «Rainbow Loom». Selon la Grande Récré, la marque peut se targuer d'un chiffre d'affaire de plus de 12 millions d'euros.

Un succès qui dépasse les frontières

Les petits Français ne sont pas les seuls à qui l'on demande de confectionner un bracelet en élastique ultra fluo. Les petits Anglais aussi. Depuis le début de l'année, plus de 23 millions de produits, toutes marques confondues, ont été vendus au royaume de Sa Majesté Elizabeth. Le couple William et Kate, que l'on a pu apercevoir en 2014 avec un bracelet au poignet, a contribué à créer le phénomène. En Allemagne, les Rainbow Loom affolent aussi les pauses à la récréation. Les Allemands ont déjà dépensé plus de 21 millions d'euros pour être de la partie, alors même que le succès n'a commencé qu'à la rentrée des classes dernière.

Pour autant, notre collection de bracelets colorés s'élargira-t-elle en 2015? Pas si sûr. «Rainbow Loom, c'est fini» avait confié il y a quelques jours Frédérique Tutt, analyste du jouet chez NPD Group. De la mi-septembre à la mi-octobre, par rapport aux quatre semaines précédentes, les ventes se sont effondrées de 43%.

Le phénomène 2015 aura-t-il lui aussi des vertus récréatives? Et pourquoi pas, puisque le succès des Rainbow Loom a boosté le rayon des activités artistiques, de l'ordre de +74% au cours des sept premiers mois de l'année, par rapport à la même période en 2013. Tendance à suivre...

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.