Femina Logo

L’autocueillette, c’est chouette!

Parce que vous êtes éco-responsables, et très raisonnables, vous avez dit non à toutes ces fraises, qui, en provenance des quatre coins du monde, jouent depuis février les vilaines tentatrices sur les étals des supermarchés. Bravo! Vous voilà récompensées par l’arrivée des fruits locaux. Goûteux, odorants, colorés… ils donnent envie de tous les croquer. Pour les apprécier encore davantage, direction les champs alentours, soit ceux des producteurs qui proposent l’autocueillette sur leur ferme. Fraises et cerises en juin, framboises et raisinet en juillet, on cueille, on pèse, on se régale et les enfants adorent!
Adresses sur www.agirinfo.com.

Magic lipstick

Même si l’on n’est pas du genre à se refaire une beauté à tout bout de champ, on craque pour ce Lisse Minute Baume Christal de Clarins. D’abord parce qu’il est beau, avec son raisin emprisonné au cœur d’une huile gélifiée transparente. Ensuite parce qu’il sent bon les fruits rouges et la vanille. Last but not least, il fait du bien à nos lèvres et les colore de teintes gourmandes. Dès 35 Sfr.

Enfin… la plage

Dans l’indifférence quasi générale, bien trop occupées que nous sommes à trouver un moyen d’échapper au froid et à la grisaille, la plupart des piscines ont ouvert leurs portes à la mi-mai. En juin, pas d’alternative: le soleil sera omniprésent et les températures muy caliente! Direction les bassins, les bords des lacs, petits ou grands, pour multiplier baignades, pique-niques et autres barbecues. On rattrape le temps perdu.

Tout pour la musique

Le 21 juin, même le récital de trombone de votre copine Stéphanie sous votre fenêtre va vous faire plaisir! Depuis 32 ans, le premier jour de l’été nous offre l’occasion de jouer, chanter, danser ou taper du pied sur tous les rythmes, du métal à la salsa, sans craindre le tapage nocturne. Cette année, la Fête de la musique tombe un vendredi soir. Une raison de plus de faire du bruit jusqu’au bout de la nuit.

Péchés gourmands

Ce petit livre subversif juste ce qu’il faut, paru aux toujours surprenantes Editions de L’Épure, est un régal à lui tout seul. Sous le titre Des desserts pas très catholiques, se cachent vingt-deux vrais péchés de gourmandises… incarnés par une galerie de personnages légèrement déjantés. Les recettes des seins de Vénus de l’Abbé Mirak, les pets de nonne de Sœur Alix, la gaufre miraculeuse de Sœur Marie sont confessées dans le détail par l’auteur Prosper Codaque. Et le tout est illustré par de savoureuses photos de religieuses à scooter, d’abbé en Solex ou de prêtres à la soutane négligée. A lire, et à relire sans aucune culpabilité…

1 / 4

L’autocueillette, c’est chouette!

© DR
2 / 4

Magic lipstick.

© DR
3 / 4

Tout pour la musique.

© DR
4 / 4

Péchés gourmands.

© DR

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina