Femina Logo

La prochaine fois que vous grimperez dans un train, un bus ou un métro, regardez autour de vous, et constatez. Confortablement installé sur la banquette, les jambes nonchalamment écartées et le sac à dos posé à côté de lui, il siège, indifférent aux gens autour de lui. Il trône, plutôt. Ces deux places, c’est son espace vital, et il ne céderait un peu de terrain que sous la menace d’une arme. C’est un constat froid et amer, mais il semblerait que l’homme occupe davantage de place que la femme dans les transports publics. En gros, le représentant du sexe fort écarte ses jambes quand il est assis, dans une attitude conquérante et envahissante, tandis que la femme, traditionnellement, croise ses jambes, occupant ainsi un minimum d’espace. Ou à tout le moins serre ses jambes l’une contre l’autre, dans une posture dite «à la Lady Di» (c’est une invention personnelle).

Sur les réseaux sociaux, Tumblr en tête, de nombreux internautes – femmes, féministes, sociologues du quotidien ­ ­- s’énervent de cet état de fait, critiquant l’outrecuidance de ces machos 2.0, qui se comportent dans le bus comme dans leur salon, affalés devant leur poste télé.

Une attitude ­qui a déjà trouvé un nom: le «man spread». Soit «l’étalement masculin». Après vérification, aucune explication scientifique (refroidissement des testicules ou faiblesse musculaire des adducteurs, notamment) ne cautionne ce genre d’attitude. La seule solution passerait donc par une plus grande responsabilisation de ces messieurs. Ou par un encadrement légal interdisant cette pratique. Dans le métro de Tokyo, par exemple, de très nombreuses affiches rappellent aux voyageurs, dessins aidant, qu’il est très malpoli de prendre inutilement de la place. Et cela quel que soit le sexe.

Un des nombreux Tumblr dédiés à cette épineuse problématique: mentakingup2muchspaceonthetrain.tumblr.com

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina