Femina Logo

famille

Les bébés de mères bien portantes font tous la même taille

La taille moyenne des nourrissons à la naissance était de 49,4 cm, avec une marge d'erreur de plus ou moins 1,9 cm.
© DR

Cela signifie que les disparités mondiales en termes de taille à la naissance reflètent plus les différences économiques et de santé que celles dues à l'appartenance ethnique, notion abondamment relayée jusqu'à présent.

«Actuellement nous ne sommes pas tous égaux à la naissance. Mais nous pouvons l'être, a expliqué le directeur de l'étude, le professeur Jose Villar de l'université d'Oxford. Nous pouvons créer le même point de départ pour tous en s'assurant que les mères soient bien informées et nourries, en traitant les maladies infectieuses et en fournissant des soins prénatals appropriés».

Cette étude, d'une étendue sans précédent, a pris en compte des grossesses de nombreux pays, du Brésil à la Chine en passant par l'Inde, l'Italie, le Kenya, le sultanat d'Oman, le Royaume-Uni ou encore les États-Unis. Huit sites d'études ont été mis en place, dans chaque pays, 300 professionnels de santé ont été mobilisés pour suivre près de 60 000 femmes et plus de 200 chercheurs et cliniciens ont pu contribuer à ces conclusions.

«Ne nous dites pas qu'il n'y a rien à faire, a expliqué le professeur Villar. Ne dites pas que les femmes dans certains pays du monde ont des petits bébés parce qu'elles y sont prédestinées. C'est tout simplement faux.»

En recourant à la même technologie et aux mêmes outils dans tous les pays, les chercheurs ont mesuré la croissance osseuse des fœtus grâce à des échographies et ont trouvé des similarités frappantes entre tous les groupes raciaux et ethniques, mais dans les groupes de mères bien éduquées et en bonne santé.

Origines éthniques

La taille moyenne des nourrissons à la naissance était de 49,4 cm, avec une marge d'erreur de plus ou moins 1,9 cm. Les chercheurs ont conclu que seulement 4% de disparités de taille pouvaient être attribuées aux origines ethniques. A en croire l'étude, le trop grand nombre de tableaux de croissance - plus d'une centaine - utilisés pour suivre l'évolution de la taille des nourrissons, tous pays confondus, pose de véritables problèmes et auraient besoin d'être homogénéisés.

«C'est très déstabilisant pour les médecins et les mères et il n'y a pas de logique biologique à tout cela», note au passage le professeur Stephen Kenned, de l'université d'Oxford, qui a aussi travaillé sur cette étude. Et de s'interroger: «Comment est-il possible qu'on dise d'un foetus ou d'un nouveau-né qu'il est petit dans tel établissement, telle ville ou tel pays, quand à un autre endroit, on dira à la mère que l'enfant grandit normalement?»

Les chercheurs espèrent vivement que les résultats de leur étude encourageront à prendre plus soin des femmes enceintes et de leur santé en général à travers le monde. Cette étude est parue dans la revue The Lancet.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina