Femina Logo

Les cinq actrices qui ont marqué l'année.

Jessica Chastain

De l'aveu même de l'actrice, son ascension à Hollywood a été fulgurante et surprenante. En quelques films - «The Tree of life», «Take Shelter» ou encore «Zero Dark Thirty», qui lui a valu le Golden Globe de la meilleure actrice en 2013 -, Jessica Chastain est devenue incontournable. Dernier en date à avoir convaincu la comédienne de 37 ans de jouer dans son prochain long-métrage: le Canadien Xavier Dolan, prix du Jury ex aequo au dernier Festival de Cannes. En 2014, Jessica Chastain a fait partie du casting 3-étoiles du blockbuster SF de Christopher Nolan, «Interstellar» et a également tenu le haut de l'affiche de «Mademoiselle Julie» de Liv Ullmann, aux côtés de Colin Farrell. L'actrice tenait également le premier rôle féminin de «The Disappearance Of Eleanor Rigby», remarqué à Cannes, et sorti directement sur Netflix en automne. En 2015, Jessica Chastain donnera la réplique à Matt Damon dans «The Martian» de Ridley Scott et pourrait incarner Marilyn Monroe dans «Blonde» de Andrew Dominik.

Scarlett Johansson

Si l'omniprésence de Scarlett Johansson sur les écrans n'est pas nouvelle, la comédienne a tenu à brouiller les pistes cette année, avec des films bien différents les uns des autres. Désormais solidement ancré dans les franchises de Marvel, son rôle de Black Widow a pris de l'ampleur dans le deuxième épisode de «Captain America», «Le Soldat de l'Hiver», après ses apparitions dans «Avengers» et «Iron Man 2». L'actrice a également prêté sa voix pour incarner l'intelligence artificielle dont va tomber amoureux Joaquin Phoenix dans «Her» de Spike Jonze. À l'inverse, dans «Under the skin», si l'actrice est présente physiquement à l'image, elle est on ne peut plus froide dans son interprétation d'une extraterrestre qui piège des hommes. Enfin, avec «Lucy», la comédienne fait montre - dans un autre registre - d'une interprétation sobre et effacée pour incarner une jeune femme qui, après avoir ingéré une drogue à son insu, voit ses capacités cognitives et intellectuelles décupler.

Scarlett Johansson, qui était également à l'affiche de «Chef» de Jon Favreau cette année, ne semble pas lasser les réalisateurs, puisqu'elle est déjà engagée sur de nombreux projets jusqu'en 2019. Ainsi, les spectateurs pourront la voir dans «Le Livre de la jungle» en 2015 et dans les deux volets d’«Avengers: Infinity war», en 2018 et 2019. La comédienne jouera également dans l'adaptation du manga «Ghost in the shell» et probablement dans le long-métrage consacré à son personnage de Black Widow.

Shailene Woodley

Après cinq saisons dans la série «La Vie secrète d'une ado ordinaire» et un second rôle remarqué en 2011 dans «The Descendants» d'Alexander Payne, aux côtés de George Clooney, Shailene Woodley a confirmé son talent dans «The Spectacular now», en début d'année 2014. L'actrice a également été applaudie pour son interprétation d'une jeune femme atteinte du cancer dans «Nos Étoiles contraires». Un rôle qui lui vaut d'ailleurs une nomination aux Golden Globes, trois ans après celle de «The Descendant».

L'actrice, qui sait mélanger les genres, entre une superproduction, «Divergente», et un drame indépendant, «White Bird», sera, elle aussi, très présente ces prochaines années avec, entre autres, «Divergente 2», attendue en mars, et le film d'Oliver Stone consacré à Edward Snowden, «The Snowden Files».

Karin Viard

Actuellement à l'affiche de «La Famille Bélier», dans lequel elle incarne une mère de famille sourde et muette, l'actrice française, récompensée aux César en 2000 et en 2003, a multiplié les apparitions en 2014. Karin Viard a débuté l'année avec le thriller des frères Larieu, dans lequel elle donnait la réplique à Mathieu Amalric, Maïwenn et Sara Forestier. La comédienne a également joué dans l'adaptation de la bande dessinée d'Étienne Davodeau, «Lulu femme nue», puis dans la comédie «Week-ends», aux côtés de Noémie Lvovsky, de Jacques Gamblin et d'Ulrich Tukur. Enfin, les spectateurs ont pu la voir dans une autre comédie, «On a failli être amies», entourée d'Emmanuelle Devos et de Roschdy Zem.

Karin Viard est par ailleurs très attendue en octobre 2015 dans le prochain long-métrage de Julie Delpy, «Lolo», dont le casting est composé de la réalisatrice, de Vincent Lacoste et de Dany Boon.

Jennifer Lawrence

Déjà partout en 2013, Jennifer Lawrence a transformé l'essai en 2014 avec notamment le Bafta Award et le Golden Globes de la meilleure actrice dans un second rôle pour «American Bluff". La jeune comédienne a également joué dans deux superproductions, «X-Men: Days of future past» et le troisième volet de «Hunger Games», tous les deux des cartons au box-office mondial. Jennifer Lawrence a retrouvé Bradley Cooper, avec qui elle avait joué dans «Happiness Therapy» et «American Bluff», pour le drame «Serena», sorti il y a quelques semaines dans les salles françaises.

Adulée par ses pairs et forte d'une réputation de boute-en-train qui la rend extrêmement sympathique, la comédienne ne cesse de multiplier les projets. Elle sera, entre autres, à l'affiche de «Joy», un biopic consacré à l'inventeuse de la «Miracle Mop», sorte de balai pour laver les sols, et des derniers volets de «X-Men» et de «Hunger Games» en 2015 et 2016.

Les cinq acteurs qui ont marqué l'année.

Reda Kateb

Il fait partie de ces acteurs discrets, habitués aux seconds rôles, mais apparaissant aux génériques de nombreux films français comme internationaux. On a pu le voir notamment dans "Un prophète" de Jacques Audiard en 2009, dans «Zero Dark Thirty» de Kathryn Bigelow en 2012 ou encore dans "Les Garçons et Guillaume, à table!" de Guillaume Gallienne en 2013, à chaque fois entouré par des comédiens et des réalisateurs de renom. Une situation qui s'est confirmée cette année pour le Français qui est apparu dans pas moins de trois longs-métrages: «Hippocrate», «Qui vive» et «Le Monde nous appartient». À noter que ce comédien, qui a commencé sa carrière au théâtre, sera à l'affiche de «Loin des hommes» de David Oelhoffen, aux côtés de Viggo Mortensen, dont la sortie est prévue pour le 14 janvier 2015, et de la première réalisation de Ryan Gosling, attendu le 22 avril 2015.

Matthew McConaughey

En 2012 et 2013, les cinéphiles découvraient que l'acteur texan savait faire autre chose qu'exhiber ses abdos avec ses rôles dans «Mud» et «Le Loup de Wall Street», entre autres. Il aura fallu attendre 2014 pour que les Golden Globes et les Oscar sacrent le comédien pour sa performance dans «Dallas Buyers Club». Matthew McConaughey y incarnait un Américain séropositif, qui va mettre en place un marché noir pour obtenir des médicaments non autorisés aux États-Unis.

L'acteur s'est également fait remarquer pour ses rôles de flic dans la série à succès d'HBO «True Detective», aux côtés de Woody Harrelson, et d'ingénieur-astronaute dans le blockbuster SF de Christopher Nolan, «Interstellar».

Désormais valeur sûre, Matthew McConaughey est engagé sur plusieurs projets majeurs pour les mois et années à venir, dont l'adaptation en quatre films du roman de Stephen King, «Le Fléau», et «Sea of Trees» de Gus Van Sant.

Pio Marmai

Ce trentenaire a été repéré pour la première fois dans la minisérie «Rien dans les poches», diffusée fin 2008 sur Canal+. Après une apparition au cinéma dans «Didine» de Vincent Dietschy en 2008, Pio Marmai crève l'écran la même année dans "Le Premier jour du reste de ta vie" de Rémi Bezançon, pour lequel il est nominé au César du meilleur espoir masculin. En 2014, l'acteur a été vu dans pas moins de quatre longs-métrages: «Maestro» de Léa Fazer et avec Michael Lonsdale, «La Ritournelle» de Marc Fitoussi et avec Isabelle Huppert et Jean-Pierre Darroussin, «Des Lendemains qui chantent» de Nicolas Castro et avec Laetitia Casta et Ramzy Bedia, et «Dans la cour» de Pierre Salvadori et avec Catherine Deneuve, Gustave Kervern et Féodor Atkine.

Pio Marmai sera également à l'affiche de «Toute première fois», le 28 janvier 2015, dans lequel il campera un homosexuel dont le mariage risque de voler en éclats après qu'il tombe amoureux d'une femme.

Chris Pratt

Connu pour son rôle du gentil imbécile Andy Dwyer dans la série «Parcs and recreation», Chris Pratt a été propulsé au rang de superstar et de sex-symbol avec la sortie des «Gardiens de la galaxie». Le comédien y interprétait Star-Lord, un voleur intergalactique qui, par la force des choses, se retrouve meneur d'une bande de crapules pour sauver l'univers. Chris Pratt a également prêté sa voix pour le premier rôle de la «Grande aventure Lego», sorti début 2014, et sera à l'affiche de «Jurassic World», la suite de la saga «Jurassic Park», attendu à l'été 2015.

L'acteur a déjà signé pour la suite des «Gardiens de la galaxie», prévue pour 2016, ainsi que pour l'adaptation d'un autre comic book, «Cowboy, Ninja, Viking».

Omar Sy

Auréolé du succès d’«Intouchables», en 2011, qui a attiré 19,4M de spectateurs en France et lui a valu le César du meilleur acteur pour son personnage de Driss, Omar Sy est parti à la conquête de Hollywood. À grand renfort de coach linguistique et d'agent sur place, le comédien a décroché en 2014 des rôles dans plusieurs grosses productions américaines telles que «X-Men: Days of future past», sorti en mai dernier, «Jurassic World», attendu en juin 2015 et «Good People» prévu également pour 2015. Omar Sy devrait également être au casting de «Candy Store», un thriller avec Robert de Niro, dont la date de sortie n'a pas encore été annoncée.

Mais, l'acteur n'en oublie pas sa carrière française puisqu'il était cette année à l'affiche de «Samba», réalisé par le duo Olivier Nakache et Éric Tolédano, qui avait signé «Intouchables». Il tiendra également le premier rôle de «Chocolat», le prochain long-métrage de Roschdy Zem, dans lequel il incarnera un artiste de cirque surnommé le «clown chocolat».

1 / 8

Shailene Woodley.

© Keystone/AP R-Allegri
2 / 8

Jessica Chastain.

© DR
3 / 8

Karin Viard est actuellement à l'affiche de La Famille Bélier.

© AFP Photo/Miguel Medina
4 / 8

Jenifer Lawrence.

© Getty
5 / 8

Reda Kateb était à l'affiche d' Hippocrate, de Qui vive et de Le Monde nous appartient en 2014.

© AFP Photo/Kenzo Tribouillard
6 / 8

Matthew McConaughey.

© Chris Pizzello/Invision/AP/Keystone
7 / 8

Chris Pratt.

© Bleacher + Everard/Corbis Outline
8 / 8

Omar Sy.

© Thomas Laisne/Corbis Outline/Dukas

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.