Femina Logo

1. La mode, ce n’est pas une question de vie ou de mort. C’est bien plus important que cela.

2. Dans la rédaction d’un magazine féminin, chaque matin il faut qu’il y ait: des petites choses à se mettre sous la dent (beaucoup, beaucoup), le nouveau pull d’une collègue à copier/envier/critiquer/voler, savoir où et ce que l’on mangera à midi.

3. Les secrétaires sont des perles multifonctions. La preuve: elles sont même capables de laver les cheveux des mannequins qui débarquent le poil gras avant un shooting photo.

4. Google Analytics est une drogue. Si la cheffe web ne s’y connecte pas quatre fois toutes les dix minutes, elle tremble. Si les chiffres se bloquent durant plus d’une heure, elle frise la crise d’épilepsie.

5. Chaque journaliste a son petit toc: il y a celle qui crée des «fiches d’emprunt» pour ne pas égarer ses magazines, celui qui réalise 2-3 poses de yoga pour se ressourcer après une séance éprouvante, celle qui ne peut s’empêcher de pshiiter des parfums Acqua di Parma dans l’open space, celle qui photographie ses ustensiles de cuisine, etc.

6. Se laver le visage avec de l’eau le matin est une hérésie, que dis-je, une abomination. On le tamponne délicatement avec un coton imbibé de tonique. Un point c’est tout.

7. Être invitée aux avant-premières des collaborations H&M, c’est le graal. En fait non, c’est même mieux que cela.

8. Les festivals de musique en été, j’adore. Mais lorsqu’il faut courir dans la poussière et sous 40° à l’ombre à la recherche de personnes lookées à photographier qui, la plupart du temps, ne parlent pas un mot de français et ne comprennent pas le concept, j’aime étonnamment beaucoup moins.

9. Même si l’on a regardé aucun défilé durant les Fashion Week, il faut toujours faire comme si. Il y a des petites phrases qui sauvent, comme «Prada, cette saison, c’est tellement au-delà (le nouveau mot pour dire 'hype')» (à prononcer avec l’accent italien).

10. Le web, c’est essentiel. Updater, vider le cash, flucher, cropper, impacter, je maîtrise. Ou du moins je fais très bien semblant.

11. La durée de vie d’un gâteau au citron ou de biscuits chocolatés se mesure en centièmes de secondes au sein d’une rédaction.

12. La Une d’un magazine? Tout un art. Il ne faut pas que la fille photographiée soit trop maigre, ait un sourire de travers, la bouche fermée, se tienne bizarrement, porte des vêtements fashion ou ringards, donne l’impression de vouloir sauter d’un pont. Par contre, il faut qu’elle ait le regard frais, la bouche bien dessinée, l’air intelligent et cultivé, des sourcils bien taillés, une jupe d’une longueur décente, des cheveux brillants, un petit front.

13. On ne confond jamais sa Blemish Cream, son Foundation et son Primer. Ou alors on meurt. Du moins on perd toute dignité en tant que journaliste beauté.

14. Il y a deux jours où il faut a-bso-lu-ment être présente à la rédaction: lors de la distribution beauté d’été, et lors de celle d’hiver. C’est l’occasion unique de s’approprier la palette de fards à paupières YSL qui nous fait tant fantasmer. Et, par la même occasion, de voir ses adorables collègues se transformer en hyènes prêtes à tout pour ce lait corporel Chanel.

15. Ma plus grande joie durant l’année? Recevoir les catalogues Imaxtree, ces précieux cahiers regroupant toutes les silhouettes des défilés. A moi les centaines de galeries photos «les talons aiguilles de l’hiver», «la mèche grasse sur le haut des podiums», «l’imprimé épi de blé, le carton de l’été», etc. Joie, joie, joie!

16. Il y a de multiples conservateurs dans mes soupes préférées, des acides gras trans dans mon pain favori, des dizaines d’arômes dans mes barres chocolatées. Mes repas de midi? Une tasse de thé vert au gingembre et trois tomates cerises.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina