Femina Logo

news people

Le prince William rompt le protocole pour réconforter une victime de l'incendie de Londres

Getty Images 696563162

Le prince William félicite les pompiers lors d'une visite au centre sportif de Westway, qui abrite les habitants de la tour Grenfell.

© Getty

«L'une des choses les plus terribles que j'aie vues de ma vie»: ainsi le prince William qualifiait-il le 16 juin 2017 l'incendie de la tour Grenfell, à Londres. La tragédie, ayant assombri la nuit du 13 au 14 juin, a dérobé la vie de 58 personnes, tandis que 21 sont encore portées disparues. De nombreux blessés sont à déplorer également, sans oublier le désespoir de ceux et celles toujours à la recherche de leurs proches.

Afin d'exprimer leur soutien envers les rescapés et les familles des victimes, le Duc de Cambridge et sa grand-mère, la Reine Elisabeth II, se sont rendus dans l'un des refuges de secours situés dans la capitale britannique. Tous deux bouleversés par la détresse des malheureux rassemblés sur place, ils ont également tenu à rencontrer et à saluer les équipes de secours ayant remué ciel et terre pour venir en aide aux habitants de la tour dévorée par les flammes.

Entorse à la tradition

Le protocole est formel: tout contact ou marque d'affection (hormis la poignée de main, si le membre de la famille royale est le premier à tendre la sienne) est strictement interdit entre la royauté et les citoyens britanniques. Mais lorsqu'advient un tel drame, les codes n'ont plus de sens et paraissent totalement absurdes. Ainsi, face à la tristesse d'une femme dont le mari, âgé de 82 ans, est toujours porté disparu, le prince William a envoyé valser la tradition et a pris la dame dans ses bras pour la réconferter.

Ce moment très émouvant a, depuis, fait le tour des réseaux sociaux, preuve que l'empathie et l'humanité dépassent de loin la tradition protocolaire.

Dans une lettre officielle publiée sur le compte Twitter officiel de la couronne britannique, la Reine Elisabeth, très affectée par les sombres événements survenus ces derniers mois dans son pays, a rédigé la suivante lettre le jour de son anniversaire officiel, le 17 juin:

«Lors de mes récentes visites à Manchester et à Londres, j’ai été profondément touchée par l’immédiateté avec laquelle le peuple anglais a offert aide et soutien à ceux qui en avaient désespérément besoin.

Mise à l’épreuve, le Royaume-Uni s’est montré inébranlable face à l’adversité. Unis dans notre tristesse, nous sommes également déterminés à soutenir ceux et celles qui reconstruisent des vies si horriblement affectées, blessées et endeuillées.

Ainsi que l'a confirmé le Kensington Palace, la famille royale a l'intention de verser un don aux fonds d'aide aux victimes de l'incendie de Grenfell.

Toutes nos pensées vont à l'Angleterre, à Londres, aux victimes, aux portés disparus et à leurs familles.


A lire aussi:
One Love Manchester: l'intégrale du concert d'Ariana Grande
La reine Elisabeth désapprouverait l'éducation de George et Charlotte
Manchester: l'horreur frappe une salle de concert remplie de jeunes

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.