Femina Logo

news société

Le flirt, une bonne excuse pour apprendre une langue étrangère

Les Français apprennent les langues étrangères en flirtant.
© DR

D'après une étude du site Babbel, publiée mardi 15 juillet 2014, 21% de Français ont déjà même flirté avec quelqu'un d'une autre nationalité pour apprendre l'anglais, l'espagnol ou l'allemand.

Quand un Français rencontre l'amour à l'italienne, à l'anglaise, à l'espagnole, ou d'une autre nationalité, les difficultés pour se faire comprendre peuvent être coutumes. D'ailleurs, 44% de personnes concernées ont déjà du faire face à cette situation, ne réussissant pas à exprimer pleinement leurs sentiments. Et pourtant, 75% d'entre eux parlaient quelques mots dans la langue de leur partenaire.

Atout majeur d'une relation avec un(e) amoureux(se) de nationalité différente: la possibilité d'élargir son dictionnaire d'anglais ou d'une autre langue. 89% des Français concernés ont ainsi appris les mots et les expressions utiles pour une conversation plus poussée. Mais, dans cet apprentissage ludique, toutes les langues ne font pas jeu égale. L'Italien supplante les autres, grâce à son accent jugé sexy par 47% de sondés. L'espagnol vient en seconde position (35%), avant l'anglais (33%). En bas du tableau, le russe est choisi par 9% de Français, et l'allemand 4%.

Cette étude a été réalisée auprès de 1000 répondants entre le 6 et le 9 juillet 2014.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Dans vos écouteurs

E14: Comment chasser la déprime saisonnière

Quand le soleil décide de se coucher à l'heure du goûter, il est parfois difficile de ne pas se sentir épuisé, démoralisé, démotivé... Afin de nous aider à lutter contre les effets du manque de lumière, une psychologue et coach détaille une véritable stratégie anti-blues, en s'inspirant des pays scandinaves. Comme un petit shot de vitamine D.

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.