Femina Logo

Au cours de cette étude, les chercheurs ont poursuivi des recherches précédentes, qui avaient montré que bébés et parents gagnaient à apprendre aux plus petits à calmer leurs pleurs d'eux-même, en suivant plusieurs types de techniques comportementales.

Les scientifiques ont suivi 225 bébés, pour voir si diverses techniques d'endormissement pouvaient avoir des effets néfastes sur la santé des enfants sur le long terme. Lors de l'étude initiale, les chercheurs avaient démontré que la technique des "pleurs contrôlés" (les parents répondent à intervalles réguliers aux cris de leur bébé) et celle du "camping out" (les parents restent avec l'enfant pendant que celui-ci apprend à s'endormir mais s'éclipsent de la pièce quand ce dernier tombe dans les bras de Morphée) permettaient d'aider les enfants à trouver le sommeil plus rapidement et de réduire le taux de dépression chez les mères.

Les chercheurs ont montré que la mise en place de telles techniques n'avait pas de conséquences émotionnelles ou comportementales sur les enfants à l'âge de six ans. De plus, ils n'ont pas noté de différence sur la relation parent-enfant en terme de dépression, anxiété ou stress chez les enfants qu'on a laissé pleurer et les autres.

Simon Newell, vice-président du Royal College of Paediatrics and Child Health, a confié au site spécialisé WebMD britannique à ce sujet : "Cela veut dire que si vous avez un problème et que vous utilisez un de ces programmes d'endormissement et que ça fonctionne, très bien, vous ne faites pas de mal sur le long terme".

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina