Femina Logo

famille

La hi-tech, un jeu d'enfant?

Les chercheurs ont fait passer des tests à 106 enfants âgés de quatre à cinq ans et à 107 étudiants pour voir s'ils arrivaient à faire marcher un jeu comportant des éléments à la fois physiques et électriques au fonctionnement inhabituel. Le but du jeu était de placer des formes géométriques (appelées Brickets) dans une boîte dans un certain ordre ou selon certaines combinaisons afin de déclencher une lumière et une musique.

Les chercheurs ont trouvé que comme les enfants sont moins formatés que les adultes par les concepts de cause et d'effet, ils arrivaient plus rapidement à résoudre le problème posé par le jeu.

«D'après ce que nous savons, c'est la première étude qui se demande si les enfants peuvent apprendre des relations de cause à effet abstraites en les comparant avec les adultes», a noté Alison Gopnik, psychologue de l'université de Berkeley, coauteur de cette étude parue dans la revue Cognition.

Ces recherches soulignent que, dans l'ensemble, les enfants sont plus susceptibles de suivre des possibilités illogiques et inhabituelles afin de comprendre comment quelque chose fonctionne.

Il n'est donc pas étonnant qu'un enfant de cinq ans puisse facilement trouver le mot de passe d'un smartphone et réussir à effectuer en quelques minutes de nombreux paiements avant que ses parents ne s'en rendent compte.

«L'une des grandes questions, si on se projette, est de savoir ce qui rend les enfants des apprenants plus souples - sont-ils juste dépourvus des préjugés des adultes, ou sont-ils fondamentalement plus souples ou plus ouverts à l'exploration du monde?», a commenté Christopher Lucas, le coauteur de cette étude pour l'université d'Édimbourg. Et de conclure, «dans tous les cas, les enfants ont beaucoup à nous enseigner en terme d'apprentissage».

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.