Femina Logo

news société

La complicité de deux sœurs vue par leur maman photographe

Anna Christine Larson est une photographe américaine. Mais c’est aussi une maman qui aime partager sur le web des clichés de ses deux filles qui, selon ses mots, sont «deux âmes nées aux deux côtés opposés du monde, réunies grâce à l’adoption.»

Il y a Haven, 3 ans, la fille biologique d’Anna Christine Larson, et Semenesh, 5 ans, née en Ethiopie, deux sœurs «aujourd’hui inséparables».

Si ces belles images sont avant tout destinées à la famille, le monde a montré un intérêt envers ces photographies réalisées ces deux dernières années, car elles véhiculent un message fort. «Lorsque nous grandissons à côté de quelqu’un d’autre, nos similitudes fleurissent. Ce n’est pas la couleur de peau qui nous rend différents, ou qui provoque la séparation et la distance… non, c’est le manque d'unité», explique l'artiste.

Amour et complicité résument cette série nommée «Barely Different», dont un aperçu est à découvrir dans notre galerie. Et pour toutes les images, vous pouvez les retrouver sur son blog.

soeurs 4 heures
1 / 11

Les 4 heures.

© Anna Christine Photography
soeurs regard par la fenêtre
2 / 11

Un regard par la fenêtre.

© Anna Christine Photography
soeurs dormir lit
3 / 11

Silence.

© Anna Christine Photography
soeurs forêt
4 / 11

Dans la forêt.

© Anna Christine Photography
soeurs moment complice
5 / 11

Un instant de complicité sous l'oeil de la photographe.

© Anna Christine Photography
soeurs chambre lit jeu
6 / 11

Le jeu dans la chambre.

© Anna Christine Photography
soeurs nature eau
7 / 11

Pataugera, pataugera pas?

© Anna Christine Photography
soeurs chambre calin
8 / 11

Un moment câlin.

© Anna Christine Photography
soeurs nature promenade
9 / 11

Une découverte dans la nature.

© Anna Christine Photography
soeurs anniversaire gâteau bougie
10 / 11

Un anniversaire fêté.

© Anna Christine Photography
soeurs câlin
11 / 11

Câlin!

© Anna Christine Photography

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

DANS VOS ÉCOUTEURS

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

DANS VOS ÉCOUTEURS

E5: Adopter le rythme sportif qui nous convient pour booster notre forme

Ne pas faire de sport pendant 3 semaines ou préférer trois mini-séances de 10 minutes plutôt qu'un cours complet, ce n'est PAS GRAVE: et c'est une coach qui nous le dit! (Adios, culpabilité!)

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.