Femina Logo

On le pourchasse sur les torses masculins, on l'épile, le délimite. Ou alors on fait l'apologie des mentons buissonneux façon bûcheron. Au gré des modes, des époques, on l'aime ou on le déteste, on y décèle tour à tour virilité rassurante ou inesthétisme tue-l'amour. Tel est le poil sur les corps masculins...

Le cheveu, la barbe et autres toisons – on ne parle même pas de la légendaire moquette... – seraient-ils Ad Vitam Aeternam condamnés à n'être que le jouet des goûts personnels et des caprices du moment? Pas si sûr... Une récente étude menée par des scientifiques de l'Université des New South Wales, en Australie, semble en effet prouver qu'il existe bel et bien un type de poil qui soit résistant aux tendances, universellement prisé par ces dames. A savoir la barbe de 10 jours.

Virils et paternels

En montrant à près de 350 femmes plusieurs photos de mâles à différents stades de repousse, les chercheurs ont pu constater que les hommes arborant précisément cette longueur de poil étaient les plus plébiscités. Glabre? Trop lisse. 3 jours? Trop court et trop piquant. 3 semaines? Trop négligé, trop envahissant. 10 jours, par contre, réunit tous les bons points aux yeux des filles. C'est suffisamment fourni, disent-elles, pour faire viril, sans pour autant dissimuler les traits du visage. Et les messieurs équipés d'une telle barbe donneraient l'impression qu'ils sont de meilleurs pères.

Le plus étonnant, c'est que des cobayes masculins, à qui on présenta les mêmes photos par la suite, partagèrent cet avis. En somme, coupé ou cultivé, le poil a toujours quelque chose de sérieux à dire sur l'inconscient collectif. Voire notre part animale la plus profonde...

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina