Femina Logo

news people

Jour 6: spéculations sur le lauréat, Valeria Bruni Tedeschi, LA femme en lice

Quelle semaine sur la Croisette, où on a eu droit à un retour du soleil! Imaginez un déséquilibré provoquant une brève panique et une interruption du Grand Journal de Canal+ en tirant des balles à blanc à proximité du plateau, plus d’un million de dollars de bijoux volés dans la chambre d’hôtel d’une employée américaine de Chopard (heureusement la Palme d’Or fournie par la célèbre maison genevoise était en sécurité), ou encore le baiser sur tapis rouge devenu planétaire entre la jurée Nicole Kidman et son mari le chanteur country Keith Urban.

Sans oublier Valérie Trierweiler venue assister à la projection hors compétition de l’ambitieux documentaire de Claude Lanzmann, Le dernier des injustes, près de 30 ans après la sortie de Shoah. Mais les photographes en ont été pour leurs frais. Etant donné l’état de la France, la première dame a jugé inconvenant de se mêler aux people pour une montée des marches joyeusement glamour… Jouant à cache-cache avec les médias, elle s’est modestement glissée dans la salle par l’entrée des artistes.

Mais restons plutôt côté cinéma où, à mi-chemin du palmarès, on commence à spéculer sérieusement sur les chances des prétendants à la Palme d’Or. Pour l’instant le même trio de tête se partage, dans le désordre, les préférences des critiques si on se réfère aux étoiles décernés par la presse internationale et hexagonale dans les magazines Screen et Le film français.

A savoir Inside Llewyn Davis des frères Cohen, de retour à Cannes 22 ans après avoir décroché la récompense suprême pour Barton Fink. Dans un hommage nostalgique, un rien déjanté et drôle, l’opus plonge dans le New York musical des sixties, avant Bob Dylan, en évoquant une semaine de la vie d’un loser, qui survit en se produisant à Greenwich Village. L'une des stars et un chat... et c’est Justin Timberlake qui a composé la musique.

Autre favori, A Touch Of Sin du Chinois Jia Zhangke. En quatre histoires, il porte un regard désabusé sur son pays au développement économique brutal, miné par une violence extrême. Troisième à s'imposer Le passé de l’Iranien Asghar Farhadi, chronique intimiste d’un couple luttant contre de vieux fantômes, sur fond de relations conflictuelles entre une mère et sa fille. Le film sort mercredi sur les écrans de Suisse romande.

Mais évidemment rien n’est joué, avec encore dix films à voir en concours. Dont Un château en Italie où la réalisatrice et comédienne Valeria Bruni Tedeschi, seule femme en lice pour la Palme, puise dans son histoire personnelle pour raconter le destin d’une grande famille de la bourgeoisie industrielle italienne.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina