Femina Logo

Justin Bieber s’est balancé un seau d’eau sur la tête. On ne sait pas combien il a donné pour lutter contre la maladie de Charcot (si donation il y a effectivement eu). Mais il en a profité pour montrer son physique de jeune éphèbe et s’offrir pour pas cher une image de type généreux, soucieux de son prochain.

Activisme low cost

Céder au ice bucket challenge, mettre un nœud rouge comme photo de profil le premier décembre (journée mondiale de lutte contre le sida), poster une photo de soi avec le hashtag #bringbackourgirls ou #stopharcelementderue? C’est tout cela, le slacktivisme (l’adjectif slack signifiant mou). L’intention peut certes être louable, mais le constat est là: plus besoin de donner de son temps ou de sa personne. Instagram et un peu d’eau froide suffisent. L’activisme low cost est né.

Mais qu’importe le flacon, pourvu que l’ivresse soit au rendez-vous, me direz-vous. Au final, des millions de personnes qui n’avaient jamais entendu parler de la sclérose latérale amyothropique (la maladie de Charcot, donc) ou de la crise au Sénégal ont au moins été sensibilisées. C’est le bon côté de la médaille. Mais gare aux abus: un nouveau challenge virtuel est en train de débarquer, qui devrait ravir les plus narcissiques. Afin de faire la prévention du cancer des testicules, des célébrités masculines (mais pas seulement) se prennent en photo pantalon sur les chevilles et les mains se tenant leurs parties intimes. L’angoisse me saisit alors que je m’apprête à consulter mon Instagram…

1 / 2© DR
DR
2 / 2© DR

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.