Femina Logo

En français, «hwages» signifie «problèmes». Mis en ligne en décembre 2016, le clip ainsi intitulé est rapidement devenu viral. Dans ce dernier, le réalisateur saoudien Majed Al-Esa met en scène un groupe d’amies qui font du skateboard, du roller, dansent et chantent dans la rue. Car dans son pays, les femmes n’ont presque aucun droit.

Dénoncer le manque de liberté avec humour, tel est le but de la vidéo. Elle débute avec une scène cocasse: on y voit trois femmes s’asseoir à l’arrière d’une voiture conduite par un enfant. La raison? Seuls les hommes sont autorisés à toucher un volant. Rappelons qu’en Arabie saoudite, les femmes doivent faire appel à un tuteur pour pouvoir se faire soigner, travailler, voyager, se marier ou faire des papiers d’identité.

Des soutiens de la part d'un membre de la famille royale

Les conservateurs se sont rapidement fait entendre pour dénoncer cette vidéo. Mais le réalisateur Majed Al-Esa n’en a cure, il n’en est pas à son coup d’essai. Son clip «Barbs» avait déjà défrayé la chronique pour sa chorégraphie jugée choquante. «Hwages» a reçu de nombreux soutiens à travers le monde entier. Y compris en Arabie saoudite, où le journal historique «Al-Bilad» ainsi qu’Amera al-Taweel, ex-femme du prince Al-Waleed et membre de la famille royale, ont appuyé sa démarche.


A lire aussi:
Ellen DeGeneres verse des larmes en recevant la Médaille de la Liberté
Hommage à Charlie Hebdo: un clip pour la liberté d'expression
Historique: Barack Obama inclut les transexuels dans un discours historique

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.